13 octobre 2015

déjà quinze heures

Déjà trois heures trente ! Mais ma nuit n’est pas finie ! Pourquoi est-ce que je n’arrive pas à accrocher tous ces putains de wagons ? Déjà cette nuit, je me suis réveillé plusieurs fois et au moins par deux fois, j’ai eu froid et donc, un peu plus de mal à me rendormir que d’habitude. Je suppose que le marchand de sables était en train de se la couler douce. Peut-être du côté des Olonne…  allez savoir… en tout cas, moi, quand je me réveille comme ça à une heure qui pourrait être celle de mon lever officiel, je... [Lire la suite]