12 mars 2016

l'autruche

"Bienheureux, les simples d'esprit." En sortant de l’immeuble, en me dirigeant vers la rue où se trouve mon garage, j'aperçus un drôle d'oiseau femelle. Sans aucun doute. Avec une ribambelle de nœuds blancs dans les cheveux roux, relevés en une espèce de chignon informel. La dame marchait normalement, quand, au moment de passer devant une boutique qui, lorsqu'elle est fermée, nous renvoie notre image comme un miroir géant, elle s'est arrêtée devant pour remettre ses cheveux le plus ou le moins d'aplomb possible et sa mini-jupe en... [Lire la suite]