14 janvier 2019

l’avocat du Diable, en toute objectivité

Bien sûr que je suis capable d’être dans une totale objectivité et là, en étant pleinement conscient de ça, je vais me faire l’avocat du Diable car je ne comprends pas que les autres ne comprennent pas. En réalité, je pense qu’ils ne veulent pas comprendre, ce qui serait presque pire que s’ils ne pouvaient simplement pas comprendre. Même si je pense qu’il doit y avoir des deux. « Les français ont oublié le sens de l’effort » : je ne vois pas en quoi cette phrase crée une nouvelle, une énième polémique, que ce soit chez... [Lire la suite]

28 août 2018

3,3kg par an

Impossible d'aller sur Word, cet après-midi. C'est probablement dû à cette brusque hausse de la température extérieure concomitante avec celle de mon propre organisme en train de s'énerver devant une telle inertie de la part d'un simple traitement de texte. Pour un peu, je le prendrais pour un syndicaliste revendicatif mais qu'il vienne se plaindre de ses conditions de travail et il sera bien reçu, tiens, celui-ci. Non mais sans blague, on n'est plus maître chez soi, avec cette mentalité de ceux qui se disent utilitaires ! Ça, c'est... [Lire la suite]
25 janvier 2017

Voltaire était-il candide ?

Nous sommes brutalement passés de plusieurs jours de grand soleil à une journée terne, grise et molle. Lourde de non-sens. Avec une sensation qu’elle n’est pas imperméable à cette espèce d’humidité qui a l’air de ne pas vouloir s’évaporer. Et moi, moi, dans tout ça, je me traîne lamentablement du canapé à l’ordinateur. Je n’ai aucune inspiration car je n’ai envie de parler de rien. De rien de spécial. Parce que c’est un de ces moments sans.  Un de ces sales moments à passer. Ça ne donne envie de rien. Comme si était venu le... [Lire la suite]
02 janvier 2015

y a des matins

Y a des matins tous les matins. Certains sont simples comme bonjour et d'autres sont lourds comme des mauvaises blagues. Et dans tous les cas, on n'a pas le choix, enfin si, mais on n'a que ce choix-là, embarrassant : c'est oui ou c'est non mais ce n'est jamais peut-être. Et on ne peut jamais reporter la décision, celle du matin. Celle de tous les matins. Y a des matins gras. Absolument pas faits pour les régimes. On se vautre dans l'égoïsme du dessous de la couette et tant pis pour le monde, il peut bien tourner sans nous.... [Lire la suite]