26 décembre 2020

le réveillon du 24

Je vous jure que tout ce que je vais écrire aujourd’hui est vrai (pour une fois), je vais vous parler tout simplement de mon dîner du 24 décembre. Autant vous dire que je n’ai rien décoré, chez moi, pas même l’once d’une bougie ou d’une guirlande. Non, rien. Non, rien de rien. Non, je ne regrette rien, ni le bien, que j’ai fait… Ni le mal, tout ça m’est bien égal… Ciel ! Je m’égare ! Je disais donc que contrairement aux apparences et contrairement à ce que je clame sur tous les toits depuis quelques années, à partir de... [Lire la suite]

22 août 2018

d’abord Mymy, ensuite Lolo et peut-être Didi

Ouvrir une boîte de Pandore, ça peut ne pas toujours être négatif. Ça peut apporter tout un tas de joies, petites ou grandes. C’est vraiment un bain de jouvence que je prends depuis cet été, tout en vieillissant en parallèle. Le principe des vases communicants, c’est exactement ça. Un jour de plus dans la gueule, avec les canicules et les fatigues qui ont pris l’habitude de s’accumuler et de m’encombrer et en même temps (comme dirait Emmanuel M.), je rajeunis de vingt voire trente ans selon les choses qui me reviennent en tête ou... [Lire la suite]