14 mai 2019

même en payant très, très cher, je ne serai jamais Miss France

Même en payant très, très cher, je sais que je ne serai jamais Miss France. En même temps, ça n’a jamais été un rêve, pour moi. Mais je suis en droit de me poser la question car à mon âge, je peux tout me permettre. Ou presque. Pourquoi je dis ça ? Eh bien, comme j’ai reçu une très, très grosse somme d’argent, lors de mon départ de l’entreprise, le 31 mars dernier, je me demande comment l’investir. Au bout d’un mois et demi, je pense qu’il est largement le temps de prendre une décision. Je ne vais pas avoir l’indécence de... [Lire la suite]

24 août 2018

pile dans quatre mois !

Tous ceux qui me connaissent bien savent que je n’aime pas fêter Noël. Pourquoi ? Parce que. Parce que quoi ? Parce que parce que. Et débrouillez-vous avec cette réponse qui résume bien mon état d’esprit légèrement à cran dès qu’on évoque cette fête de l’indécence. Je ne vais pas redire et re-redire les arguments qui font que désormais, pour moi, Noël, c’est juste un moment où j’ai l’habitude de travailler encore un peu plus de nuit alors qu’on est en plein hiver et qu’on est mieux sous la couette. Mais cette année, je vais... [Lire la suite]
18 décembre 2016

mais pourquoi Diable n’aimé-je pas Noël ?

Pourquoi Diable n’aimé-je pas Noël ? Probablement parce que je ne crois plus en son père. Pas plus que je ne crois en l’autre, celui qui est aux cieux. Et ceci explique sans doute cela. L’un ne va pas sans l’autre. Dans un cas, c’est de la magie, dans l’autre, la réalité. Crue. Triviale. Indécente. Non, en réalité, c’est parce que je n’ai pas d’enfants moi-même et donc, ça me passe au-dessus de la tête car évidemment, les Noëls d’aujourd’hui n’ont pas le charme de ceux que j’ai connus quand j’étais petit. Tout était tellement... [Lire la suite]
22 décembre 2014

deux millions toutes les deux

J’avoue ne pas en avoir cru mes oreilles, samedi, en rentrant du boulot, en fin de matinée, quand j’ai entendu cette information. En même temps que les bras m’en sont tombés, ce qui est toujours délicat et dangereux, quand on conduit sa voiture, en même temps que mes bras sont tombés, j’ai eu une pensée pour la famille Bélier car franchement, à ce moment-là, je me suis dit qu’il valait mieux être sourd qu’entendre ça. Et là, je vais faire le réactionnaire de service en expliquant pourquoi mais tant pis, j’assume. Il n’y a pas de... [Lire la suite]
02 octobre 2014

bre, bre, bre

Nous venons d’entrer dans le dernier trimestre. Celui qui annonce (déjà ?) la fin d’une année intéressante, pas toujours heureuse mais avec quelques hautes envolées. Quelques grands moments dont on pourrait faire un best of pour oublier le reste. Pour compenser. Nous venons d’entrer dans le dixième mois de l’année, huitième du nom par son origine et c’est le mois qui annonce le plus la fin de l’été et le début de l’automne. On est en période de trêve saisonnière, un dernier moment avant la séparation qu’apporteront les jours... [Lire la suite]
02 janvier 2014

bon an, mal an

Elle est un peu paradoxale, cette tradition de se souhaiter un bonne année, quand celle-ci débute. Comme toutes les coutumes, elle a du bon mais elle a aussi du moins bon. Le bon : c'est une bonne occasion de se rappeler au souvenir des gens que l'on connaît et avec qui le lien peut être un peu distendu, ce sont les vœux de rattrapage et/ou ceux de pur protocole. C'est aussi une façon de souhaiter le meilleur des possibles à ceux qu'on aime, tout simplement comme ça, parce que ça nous fait plaisir et parce que c'est ainsi. La... [Lire la suite]
25 décembre 2013

comme un Noël d'avant

J'habite un monde étrange et qui ne semble plus très bien fait pour moi. En effet, c'est un monde dans lequel on ose fêter Noël dans une hypocrisie qui frise l'impudeur. Alors que, quand j'étais petit, c'était une fête familiale plutôt simple avec un véritable sens du l'art de faire des cadeaux et de les recevoir, aujourd'hui, maintenant que tout le monde a dû ouvrir son ou ses paquets, les présents reçus, souvent vite achetés parce qu'il fallait le faire, comme un devoir et non plus comme un plaisir, maintenant, on sait déjà qu'il y... [Lire la suite]