19 février 2018

au-delà, au-delà des brumes

Au-delà, au-delà de la brume qui nous emprisonne depuis des jours et des jours pour ne pas dire des semaines et des semaines, hormis quelques embellies ponctuelles, certainement dues au fait que Dieu, s’il existe, a dû être inattentif et ne pas voir que quelques rayons de soleil venaient nous montrer que l’astre luisant existait toujours, au-delà, au-delà de toute cette brume, il y a sans doute un monde meilleur mais aura-t-on seulement jamais le droit d’y avoir accès ? Si ça se trouve, quand Dieu a laissé un peu de soleil venir... [Lire la suite]

25 juin 2017

comment ça, vous n’avez pas trouvé la réponse à l’énigme narbonnaise ?

Je n’en reviens pas, il y en a parmi mes trois ou quatre lecteurs, non, quatre ou cinq, plutôt, qui n’ont pas trouvé la réponse à l’énigme du petit train Interlude dans le billet d’hier. Pourtant, c’était vachement simple. Et même mieux que ça, plus simple, ce n’était pas possible. Même sans être jamais allé à Narbonne, la réponse était sous votre nez. Votre nez ? Que dis-je, votre nez ! C’est un roc ! C’est un pic ! C’est un cap ! C’est une péninsule ! Et de quoi donc sert cette oblongue capsule ?... [Lire la suite]
27 novembre 2014

mes heures de sorgue

Mes heures de sorgue sont plus courtes que mes nuits. Plus courtes alors que ce sont les nuits les plus longues de l’année. Celles de novembre et de décembre. Même si celles de janvier devraient faire partie mais non, psychologiquement, celles de janvier, on a l’impression qu’elles tendent vers la lumière. Parce qu’on retourne aux beaux jours. Qui sont autant une expression qu’une réalité. Les beaux jours, ça peut aussi exister en hiver quand ils sont courts. Ce n’est pas parce qu’il fait nuit tôt que pendant qu’il fait jour, on ne... [Lire la suite]