30 octobre 2020

un rhino-hamster nettement moins féroce

Avant-hier, quand j’ai écrabouillé le rhinocéros perdu par le jeune Lucas, près du Jardin Public de Bordeaux, comme je l’ai déjà écrit hier, je jure que je ne l’ai pas fait exprès. Je ne l’ai vraiment pas fait exprès. Ou je ne l’ai pas vraiment fait exprès. Tiens, il y a une grosse nuance entre ces deux dernières affirmations. Une nuance aussi grosse que le rhinocéros que j’ai écrasé plus par inadvertance que par perversité gratuite. Non, franchement, il faut me croire, jamais je n’ai eu l’idée de tuer un rhinocéros. A priori, c’est... [Lire la suite]

23 juillet 2020

damned, je suis découvert !

Décidément, rien n’échappe à l’inspecteur Mymy Pinson. Elle a un œil de lynx (plein de points au Scrabble surtout sur un mot compte triple) et on ne la lui refait pas. Alors, ce matin, j’ai envie de me mettre à genoux et de la supplier de ne rien répéter à personne. Ni à ses proches, ni aux miens et encore moins aux services fiscaux. Oui, parce que bêtement, je me suis vendu. J’ai vendu la mèche. Tout à fait par inadvertance. À l’insu de ma propre volonté et de mon gré le plus rempli. Je dois donc le reconnaître les yeux dans... [Lire la suite]
03 mars 2020

comment lui dire de me faire penser à lui ?

Hier matin, en me réveillant, dans ma chambre, chez mes parents, j’ai eu une idée à tenter de retenir. Je n’avais qu’à prendre mon dictaphone dans mon sac et le tour aurait été joué. Mais non, ce n’était pas si simple que ça. Car mon dictaphone, je ne l’ai pas trouvé, dans mon sac. Ni dans mon sac de tous les jours, ni dans mon sac de (petit) voyage. Alors, je n’ai pas trouvé mieux que faire à la méthode précédente : m’envoyer un mail. Pas un SMS, non, un mail. Parce que m’envoyer un SMS, je risque de ne pas le voir. Et le mieux,... [Lire la suite]