20 février 2019

ça pousse, ça pousse

Ce que j’aime bien entre autres, dans le mois de février, c’est de découvrir que mes plantations de l’automne commencent à pointer le bout de leur nez. Les tulipes semblent vouloir sortir de la léthargie dans laquelle elles étaient plongées depuis toujours et justement, je pense que là, elles en avaient ras le bulbe et n’aspirent plus qu’à une chose : terminer leur croissance et pouvoir enfin vivre à l’air libre et voler de leurs propres pétales. Moi aussi, je les attends avec impatience, ce sont mes fleurs préférées avec les... [Lire la suite]

14 décembre 2018

pas de cadeau pour Noël, hein, Chouchou ?

Chouchou ! Viens voir, écoute-moi et assieds-toi. Enfin, fais ça dans l’ordre que tu veux mais écoute-moi. Ça ne t’a pas échappé qu’on s’approchait dangereusement de Noël, hein ? Bon, tu ne le sais pas encore, même si on a déjà plus ou moins vaguement évoqué la question depuis que tu es à mon service, mais moi, nous, ici, Noël, on ne le fête pas et on attend même avec une certaine impatience (difficilement contenue) que ça soit passé et qu’on n’en parle plus. Oui, oui, je sais, ce n’est pas très à la mode de ne pas fêter... [Lire la suite]
15 mars 2018

prêt pour le billet du jour ?

Ça va ? Tout le monde est bien installé ? Confortablement installé ? Dans un instant, on va donc pouvoir commencer, si tout le monde est là. On attend les quelques éventuels retardataires mais pas très longtemps parce que, vis-à-vis de celles et ceux qui sont là depuis un moment, ça ne serait pas très classe. Mais je vous rassure, ça n’est qu’une question d’une toute petite poignée de quelques petites minutes. Ça laisse encore un peu de répit à celui dont vous attendez la prestation avec une impatience, une fièvre et... [Lire la suite]
05 janvier 2018

ennuyeux

En cette semaine calme… Non, en cette semaine très calme… Non, en cette semaine trop calme, au travail, je peux le dire haut et fort mais pas trop pour ne pas réveiller mes collègues qui se sont peut-être endormis : je m’ennuie. Je n’ai que deux à trois heures de boulot à faire et le reste du temps, je m’ennuie. J’attends, j’impatiente et je me languis. Je rêve d’activités plus intenses et plus denses. Je regrette la semaine de Noël où j’en ai eu ras la casquette et où je faisais des journées de 12 ou 13 heures d’affilée. Alors... [Lire la suite]
18 novembre 2017

lettres au Père Noël

Cher Papa Noël, Cette année, pour Noël, j’aimerais beaucoup avoir la poupée Barbipute qui vient juste de sortir car j’aimerais beaucoup être dans les premières petites filles sages à l’avoir pour pouvoir jouer très, très vite avec. Au cas où tu ne serais pas tout à fait au courant, Barbipute, c’est une poupée un peu très, très jolie mais très provocante (à moins que ça ne soit l’inverse ?) et le but du jeu, c’est qu’elle se fait harcelée par un porc avant qu’on le balance sur Internet. Merci beaucoup d’avance, je suis très, très... [Lire la suite]
03 septembre 2017

le plus dur est fait

Finalement, à force d’attendre quelque chose avec une certaine impatience (mêlée d’une légère anxiété : que tout se passe bien, que tout soit bon, que tout le monde se sente à l’aise…), c’est comme pour les vacances, une fois que c’est arrivé, ça file à toute vitesse et à peine le temps de commencer que c’est déjà l’heure de terminer et alors, on se dit que le plus dur est fait : la préparation. Mais le plus dur de l’après n’est pas encore fait ? Non, le plus dur de l’après, il était déjà terminé à 90% avant que neuf... [Lire la suite]

08 juillet 2016

je n'avais pas terminé ma phrase

Ce matin, en me levant, j’ai pensé à mon blog et je me suis dit qu’hier, je n’avais pas terminé ma phrase, la première du premier paragraphe. Celle quand je disais que pourtant, j’avais commencé très tôt. Alors, avant de passer à la suite, voici donc la fin de ce que je voulais dire hier : j’ai commencé très tôt et pourtant, je n’ai pas pris le temps d’écrire mon billet avant 18 heures, au moins. Il faut dire que la journée a été chargée, que ce soit en préparation de cartons ou en autres choses diverses et variées. J’en veux... [Lire la suite]
23 février 2016

putain, encore cinq ans, ben y a qu'à manger des pommes

Je crois que je commence à comprendre ce que pouvait ressentir Jacques Chirac, avant d’être enfin élu président de la république, dans les deux ou trois ans qui ont précédé cet évènement majeur dans sa vie. Et je commence aussi à comprendre pourquoi les Guignols de l’Info de l’époque en avait après lui en lui faisant dire « putain, encore deux ans » car moi, c’est exactement ce qui m’arrive en ce moment. Je compte les années. Non pas en vue d’être élu président de la république, ni française ni d’ailleurs, d’ailleurs (tiens,... [Lire la suite]
29 octobre 2015

over the rainbow

Il y a deux sortes de gens, ceux qui voient bien et ceux qui ne voient pas bien. Ces derniers étant largement plus que majoritaires en regard des premiers. À première vue, cette phrase peut sembler bien sibylline mais à y regarder de plus près, loin s’en faut, loin de là et même cahin-caha. Après tout, on n’est pas à ça près. Si je vous ai dit ça en préambule (comment veux-tu qu’on prenne le train ?) c’est pour tordre le cou à une idée reçue vieille comme le plus vieux métier du monde, celui de créateur. Mais quelle est... [Lire la suite]
19 octobre 2015

rendez-vous à Paris en 1981

Le rendez-vous a été fixé dans un café près de chez moi. Je suis arrivé le premier, comme de bien entendu. Mon impatience me fait perdre la tête. Mais je fais semblant de rien. À condition qu'il ne soit pas en retard, il me reste une heure à perdre. Une heure à fumer cigarette sur cigarette. Une heure à préparer des discours qui finiront dans le cendrier. Tout compte fait, il ne va rien se passer dans tout ce temps. Cette interminable attente. "Il y a longtemps que tu attends ?" "Non, à peine cinq minutes." Le cendrier me... [Lire la suite]