06 septembre 2014

des rêves d'éternité

Comme le patron me l’a dit : « Alors,  je pensais à l’éternité… » et c’est vrai qu’on a tendance à se croire immortel, parfois, quand tout va bien, quand on est heureux, à deux, à trois, à quatre ou plus. On a des envies que ça ne s’arrête jamais et pourtant, on le sait bien au fond de soi, ça s’arrêtera toujours un jour. Comme si le mot toujours pouvait se confondre avec jamais. Avec plus jamais. Et c’est alors que l’éternité se présente comme si c’était de celle-ci dont on avait eu envie, juste avant. Alors... [Lire la suite]

19 mai 2014

eux et mois

Les deux premiers qui sont arrivés, ce sont Bruno et Mélissa. Ils sont arrivés en chantant avec une facilité de se parler en deux langues, puisque lui ne parle qu’anglais et qu’elle ne lui répond en français et en anglais mais ça ne me dérange pas. Je fais pareil avec Arnold que je connais en tant que meilleur ami depuis 33 ans, qui est allemand et avec qui je parle principalement anglais et lui aussi alors qu’il sait parler français mais moi, pas allemand. Sauf que pour Bruno et Mélissa, c’est juste parce qu’ils sont ainsi. Je ne... [Lire la suite]