02 mars 2019

une bonne petite routine de derrière les fagots

Bon, ce que je n’aime pas dans la routine, c’est la routine, justement. Donc, je n’aime pas la routine du tout. Et aujourd’hui ne va pas déroger à cette règle basique de mon mode de fonctionnement. Diable ! Que voilà une entrée en matière digne de ce nom ! Que voilà une intromission comme il y a longtemps que je n’en ai pas fait une. La routine, c’est de savoir qu’on va encore se farcir un centre-ville bloqué à cause des manifestants, ces agiles et jeunes et cas soc’ réunis qui pensent, les imbéciles, qu’on n’a pas entendu... [Lire la suite]

06 octobre 2018

hier encore, je n’ai pas fait comme d’habitude

Waow, deux grandes chansons françaises dans le titre de ce billet, il y a vraiment des fois où je suis capable de m’étonner moi-même. Parce que, comme bien souvent, ne sachant pas à l’avance de quoi j’allais parler, j’ai d’abord commencé par écrire une accroche pour faire un titre qui puisse m’inspirer suffisamment. Et parce qu’il était 19h45, hier, quand ça m’a pris alors que plusieurs dizaines de moules étaient en train de mariner dans une cocotte et que je me disais que finalement, je n’étais pas certain d’avoir grand faim mais... [Lire la suite]
03 mai 2018

d'un pays pas du tout imbécile

Son bonhomm' de mari avait tant fait d'affair's Tant vendu ce soir-là de petits bouts de fer Qu'il était dev'nu millionnaire Et l'avait emmenée vers des cieux toujours bleus Des pays imbécil's où jamais il ne pleut Où l'on ne sait rien du tonnerre… Ah ça, on peut dire qu’on vit dans un pays drôlement intelligent, en France. C’est vrai qu’on mériterait le prix Nobel du pays le plus intelligent, depuis quelques mois. Parce que là, question pluviosité, on a eu notre compte. Et même encore plus que ça vu que nous frisons l’overdose. La... [Lire la suite]
05 août 2017

sens interdit

Un panneau de sens interdits, ça veut dire qu’on n’a pas le droit de ressentir quoique ce soit de plaisant dans certaines situations : Devant les feux de forêts qui éradiquent notre nature comme si elle avait bien besoin de ça. À se demander si on ne devrait pas voter une loi du Talion dans certains cas : tu aimes le feu, tu aimes allumer des brasiers dans des arbres en plein été ? Tu n’as pas conscience que c’est gravissime ? Tu es puni et tu te verras brûler au deuxième degré sur tout le corps pour t’apprendre... [Lire la suite]