09 mai 2020

ils ne sont pas venus (billet contaminé au Covid 19)

Franchement, Mymy, elle manque d’humour, parfois. L’autre fois, quand je lui ai écrit pour lui dire que nous ne pourrions pas la recevoir à l’occasion de sa venue à Bordeaux, le 8 mai (hier), c’était histoire de parler (pour ne rien dire) et éventuellement de faire un peu d’esprit mais elle a dû prendre mes propos au pied de la lettre car hier soir, j’avais préparé tout un menu de gala en son honneur ainsi qu’en celui de son mari (dont je tairai le prénom car personne n’a besoin de savoir qu’il s’appelle Pascal) sans poisson, sans... [Lire la suite]

20 mars 2020

« fêter l’arrivée du coronavirus »

Je vous jure que c’est vrai. Enfin non, je ne vous jure pas que c’est vrai mais je vous jure que je l’ai lu sur un site qui s’appelle Nextdoor, un site qui est le réseau social des voisins. Et dans la partie bordelaise de cette espèce de groupe, l’autre jour, il y avait une annonce qui proposait de « se réunir le plus nombreux possible avec boissons et choses à grignoter, dans un lieu public, pour fêter l’arrivée du coronavirus ! » Oui, oui, vous avez bien lu, « pour fêter l’arrivée du coronavirus ! » Je... [Lire la suite]
31 janvier 2020

mais pourquoi toutes ces déclarations d’amour ?

Dis-nous, Stéphane, on a bien compris que tu n’étais pas tombé amoureux de quelqu’un de la CGT puisque c’était un billet d’humour et non pas un billet d’amour mais alors, pourquoi depuis un certain temps, pourquoi tu écris beaucoup de textes courts pour dire je t’aime ? Et à qui donc dis-tu « je t’aime » comme ça, à tour de bras et à tour de paragraphes ? Est-ce qu’il s’est passé quelque chose dans ta vie dont tu ne nous aurais pas tout dit ? Allez, un peu de franchise, ça ferait du bien. Est-ce qu’il s’est... [Lire la suite]
23 janvier 2020

obligé de m’expliquer, encore une fois

C’est pendant que j’étais en train de faire cuire des crêpes, chez le patron, que ma mère m’a appelé, hier. Je n’avais pas imaginé un seul instant qu’elle ait pu être surprise de la parution de mon billet d’hier, des confidences que je lui avais faites au vu et au su de tout le monde. Et encore une fois, j’avoue que je me suis pris à mon propre piège, en tentant simplement de faire de l’humour (sur moi, ça a parfaitement bien marché, c’est déjà ça !) mais je n’ai pas pensé un seul instant que ma mère aurait pu croire que j’avais... [Lire la suite]
22 janvier 2020

avouer des choses un peu honteuses

Parfois, quand on a des choses à avouer à des gens très proches, comme son meilleur ami ou sa mère, comme c’est mon cas, aujourd’hui, la façon la plus simple, toujours pour moi, c’est de le faire par écrit. Parce que j’ai toujours été plus à l’aise à l’écrit qu’à l’oral. Parce que, sous le coup d’une émotion, je peux bafouiller, quand je parle. Parce que je rougis facilement. Parce que je peux perdre mes mots face à quelqu’un qui va me regarder et qui va peut-être me juger. Et là, comme j’ai quelque chose à lui annoncer, à ma mère,... [Lire la suite]
26 août 2019

on est déjà presque à la fin du mois d’août et je n’ai rien à dire

C’est incroyable, quand même, ça : on est déjà presque à la fin du mois d’août, waouh, waouh, et je n’ai rien à dire ou si peu que je me demande si ça en vaut la peine que je m’exprime. En même temps (coucou Macron !), si je ne dis rien, je vais avoir l’impression d’être muselé, c’est censuré, d’être sous un régime dictatorial et ça, ça ne me plaît guère pour ne pas dire pas du tout. Ça m’amuserait presque, d’ailleurs, quand je lis certaines banderoles de manifestants, depuis les gilets jaunes et les casseurs réunis... [Lire la suite]

14 août 2019

quelle coïncidence quand les esprits se rencontrent !

Quelle coïncidence amusante quand les (grands) esprits se rencontrent ! Dimanche, je suis allé voir la rétrospective Sempé au Musée de la Mer et de la Marine, à Bordeaux, à quelques coups de pédales de vélo de chez moi. Parce que même si je lui préfère Geerts et son humour plus cruel, j’aime bien le dessinateur Sempé, bordelais ou presque, puisqu’il est né à Pessac, dans la communauté urbaine de Bordeaux. Quelle ne fut pas ma surprise en découvrant la citation à l’entrée de la première salle : « Le matin, je me dis... [Lire la suite]
16 février 2019

la fouille au corps par deux fois, je vais finir par y prendre goût

Donc, avant-hier soir, je suis allé voir, écouter Laura Laune, la petite nana belge qui fait de l’humour un peu trash avec beaucoup de gros mots qui sortent de la bouche appartenant à son visage angélique. Je la connaissais vaguement pour l’avoir vue à la télé, deux ou trois fois, elle m’avait fait beaucoup rire et j’avais alors choisi de prendre deux places, achetées en décembre 2017 pour une représentation le 14 février 2019 !!! Et comme pour la fois précédente, le 24 janvier dernier, pour Haroun, dans le même théâtre, le... [Lire la suite]
03 novembre 2018

un peu de provocation ?

En tant qu’apostat novice, puis-je désormais tout me permettre en termes d’humour autour de la religion catholique ? Ben, heu, déjà, je le faisais un peu avant alors, je ne vois pas très bien ce que ça pourrait changer. Je peux sans doute juste pousser le curseur un peu plus loin, histoire de voir. D’abord, histoire de voir si j’en suis capable, au sens de « est-ce que j’en ai les couilles ? » et ensuite, histoire de voir si ça fait autant rire les autres que moi-même. Tiens, par exemple, je me suis imaginé un... [Lire la suite]
29 septembre 2018

c’est long et c’est ennuyeux, hein, d’attendre ?

Je comprends tout à fait que vous trouviez ça long et ennuyeux, cette espèce de devinette étalée sur plusieurs jours avec ce décompte à rebours. Je sais. Je me doute et pourtant, j’aimerais assez être à votre place. J’aime beaucoup essayer de répondre à des questions dans des jeux ou tenter de résoudre des énigmes. Que voulez-vous, je suis joueur, c’est ma nature, qui pourra me changer, désormais. À mon âge avançant, vous comprenez bien que… Non, contrairement à ce que m’a proposé Jany, comme réponse : ça n’est pas mon... [Lire la suite]