12 novembre 2019

c’est peut-être l’automne qui me rend comme je suis en ce moment

Allez donc savoir si c’est l’automne, cet automne gris et humide, qui me rend comme je suis en ce moment : j’ai des besoins d’envolées lyriques, j’ai besoin de giclées de violon et j’ai besoin de frémir comme quand on est amoureux. Il y a des états dans lesquels on se sent bien malgré tout. En ce moment, je compense toute cette pesanteur météorologique saisonnière par des mots d’amour, des envies de câlins et des tentations auxquelles succomber. J’ai également compensé la panne de chauffage chez moi par des besoins de tendresse à... [Lire la suite]

15 mars 2019

peut-être rien, aujourd'hui

Oui, si ça se trouve, peut-être n’y aura-t-il rien, aujourd’hui. J’ai décidé de bouder et de rester fermé. Fermé au monde qui m’entoure et aux autres. Et à ceux qui l’habitent. Parce que je suis un peu las. J’aurais pu être là-bas mais comme je suis seulement las, forcément… Parce que je viens d’apprendre que je vais sans doute devoir faire une semaine de plus et non pas partir le 23 mars, comme prévu mais le 30. Ça veut donc dire que la dernière semaine, que j’avais posée en congés payés, il faut que je la fasse sauter. Même si on va... [Lire la suite]
26 janvier 2019

la couleur des jours heureux

Ça m’a pris de court, ça m’a stupéfié quand j’ai appris le décès de Michel Legrand, ce matin, à la radio, en revenant du travail. Il était à peine 8h30, le ciel était bas, gris et humide. Nous étions à des années-lumière des couleurs des jours heureux, ceux des demoiselles de Rochefort, un de mes films cultes. Je n’ai jamais eu la moindre sympathie particulière pour le personnage mais j’ai toujours eu de la passion pour son œuvre. Il est un compositeur contemporain qui me touche, ça ne s’explique pas, c’est ainsi et j’en suis heureux.... [Lire la suite]
23 novembre 2018

il pleut et dehors, les archéologues sont un peu dans la boue

C’est un vendredi humide. Il pleut. Il pleut et dehors, les quatre archéologues sont obligés de travailler dans une espèce de bouillasse. Les autres jours de la semaine, ils ont passé leurs journées dans un froid glacial et sec. Aujourd’hui, c’est frais et humide. Je ne sais pas quel est le meilleur temps pour eux. Et quand je vois leur petite caravane de la mairie, apparemment sans fenêtre, je me dis qu’ils n’ont même pas eu la chance d’écouter la pluie taper sur les carreaux. Juste sur le toit. Tout ça est d’une tristesse pas... [Lire la suite]
12 novembre 2018

se faire inciné...

Aujourd’hui, je me tâte. J’ai envie de me faire un ciné mais je ne sais pas si j’en ai vraiment le courage. Parce que quand il pleut, comme depuis midi, en sortant de la salle de gym, je me dis que je serais aussi bien de rester chez moi, tranquillement et profiter de ces dernières heures d’un week-end bien mérité, comme toujours, à mon goût mais bien trop court, comme d’habitude, encore une fois de mon point vue. Alors, comme ça m’est déjà arrivé, je suis là à me tâter et il va falloir que je tranche (ça dépend ce que je tâte, parce... [Lire la suite]
31 mars 2018

hier, je savais qu’aujourd’hui, je n’aurais pas le temps

Hier soir, j’ai commencé l’écriture de ce billet, après mon dîner très tôt (mais pas sur des tréteaux), vers 19h30, je savais qu’aujourd’hui (donc demain), je n’aurais pas le temps. Pour cette dernière journée de mars, la dernière du premier trimestre (un de plus, ouais !) de 2018, je savais que ça allait être une journée un peu marathonienne mais j’étais consentant dès le départ. Dès que j’ai su que cette réunion de famille aurait lieu, un samedi. Sans savoir que ce serait plus que certainement un jour pluvieux. Comme chaque... [Lire la suite]

27 mars 2018

mignonne, et la rose ?

Mignonne, moi aussi, ce matin j’ai voulu aller voir si la rose avant déclose sa robe. Sauf que ce matin, il n’y avait point de soleil et je n’ai pas su voir si savoir de quelle couleur était sa robe. Était-elle rouge, rose ou pourpre ? Nul autre ne le sait que la reine des fleurs, elle-même. Un trésor bien enfoui, inaccessible.  Et en cette vesprée grise et humide, je ne sais pas non plus si elle a perdu tout son éclat, tout son charme et toute sa beauté. Je ne sais pas. Personne ne sait. Plus personne ne sait s’il existe... [Lire la suite]
07 mars 2018

tiens, il repleut !

Tiens, il repleut ! Oui, mais attention, il repleut peu ou il repleut plus qu’hier (et bien moins que demain ?) C’est dur à dire à voix haute, hein ? Il repleut plus. Tout comme s’il faisait soleil, on dirait, sans quelques difficultés, il ne repleut plus. D’ailleurs, ça pourrait presque porter à confusion, ce mot « plus » qui, un coup signifie beaucoup et un autre coup, qui veut dire que c’est fini. Et ça, c’est exactement ce qui se passe, depuis hier et surtout aujourd’hui : un coup, il repleut plus et... [Lire la suite]
06 mars 2018

tiens, il pleut !

Tiens, il pleut ! Il faut dire qu’il y avait longtemps. Au moins deux jours. Et là, ça me semble être de l’eau de grosse pluie, genre giboulée. Oui, parce que sur la terrasse, les traces ne sont pas les mêmes que quand il s’agit d’une bruine ou d’une simple ondée. Non, là, ça ressemble à  une bonne pluie de derrière les fagots, une bonne pluie des familles. Je me répète, mais ça m’a tout l’air d’être une giboulée. Comme au mois de mars. Pardon ? Nous sommes au mois de mars ? Ah oui ? Déjà ? Enfin non, je... [Lire la suite]
16 février 2018

bon, alors, c’est oui ou c’est non ?

Bon, alors, c’est oui ou c’est non ? Il va pleuvoir ou ça va rester plutôt sec ? C’est fromage ou dessert ? Tu veux ou tu veux pas ? Si tu veux, tant mieux, si tu veux pas, tant pis. C’est vrai, ça. Ce matin, c’était humide de chez humide. Même sans pleuvoir, on sentait l’aqueux partout et j’étais à deux doigts de remonter chercher une buée de sauvetage pour être sûr de ne pas me noyer dans toute cette moiteur mi froide, mi chaud. Et justement, j’ai décidé que ça ne me ferait ni chaud, ni froid et je suis resté... [Lire la suite]