04 septembre 2018

ici, l'ombre

Avant de déjeuner, comme j’ai peu et mal dormi, cette nuit, à peine un peu plus de 3h30, j’ai choisi de me poser délicatement dans un fauteuil relax bleu sur la terrasse. En plein soleil, celui d’avant le milieu de la journée, quand il est encore bon, celui quand il est encore doux, celui quand il est encore supportable. Sauf que contrairement à ses apparences, il était plus chaud que ce que j’avais cru. Il m’a eu, le coquin et il m’a un peu cuit les jambes, le ventre, les bras et la tête, alouette. Alors, je suis rentré me mettre à... [Lire la suite]

08 juin 2018

du gras ou du sucre ?

Finalement, si ça se trouve, personne ne s’en est rendu compte, hier, que je n’ai pas publié de billet. Rien, nada, que tchi. Même pas un texte contre les syndicalistes grévistes ni même sur Laeticia Hallyday. Rien, j’étais trop tout mou. Et aujourd’hui, comme je me sens un peu pareil, je pense que je vais faire la même chose. Ou plutôt, ne pas faire, comme hier. Ne rien écrire et ne rien publier. Je suis trop bien sur mon fauteuil, même si ce n’est pas grand soleil, là, sur la terrasse, en position quasi horizontale. Et, alors que... [Lire la suite]
01 mars 2018

un coup de barre ?

Et puis, monsieur, madame, mademoiselle, sachez qu’en ce moment, je suis bien fatigué, j’en ai marre, j’en ai marre, j’en ai marre… Alors, comme ça, on a un coup de barre, Stéphane ? Oui, ces derniers jours ont été un peu pénibles. Entre cette allergie suite à l’absorption d’un médicament générique qui ne m’a pas convenu ; la rupture avec l’autre, là, mon ex-non-meilleure amie ; le grand froid qui nous a enveloppés pendant quelques temps ; la fatigue de mes horaires qui, cumulée avec mon âge qui ne recule pas, ne... [Lire la suite]
13 janvier 2018

obsession horizontale

Je fais une telle obsession de faire la sieste, tout le temps, dès que je me lève à dès que je vais me coucher pour de vrai, le soir, que je me demande si ça n’est pas en train de devenir pathologique. Si je ne suis pas en train de devenir un névrosé de la sieste. Et de la position horizontale. Attention, je ne suis pas pour autant un Stéphane couche-toi-là, il ne faut pas exagérer non plus, hein ? Mais mine de rien, je commence à me poser certaines questions et comme j’ai un peu peur que ça ne fasse qu’augmenter et que ça ne... [Lire la suite]
18 août 2017

en dépression ?

Hier, dans les deux ou trois bulletins météorologiques que j’ai pu voir avant et après dîner, on a annoncé du beau temps pour cet après-midi. Alors que là, il est 15h30 et on vient encore d’essuyer une espèce de bruinasse, une pluie qui ne veut pas dire son nom, qui ne veut pas avouer ce qu’elle est vraiment ni reconnaître ses torts. Et moi, ce matin, pendant que je travaillais, parfois mon esprit dérivait vers ce qui m’attendait dans l’après-midi, une fois le déjeuner avalé, une fois les courses faites : une sieste dans un... [Lire la suite]
08 juin 2017

toutes mes confuses, j’étais à moitié endormi et pas tout à fait réveillé

Je vous jure que je n’ai pas cherché à mater un film porno en plein après-midi alors qu’il fait déjà 32 degrés à l’ombre. Non, j’étais juste en train de me détendre sur le canapé, en position horizontale (j’aime bien) et je me tripotais la télécommande histoire de tomber sur un truc qui pouvait éventuellement m’intéresser, dans le menu du Replay. Et là, à un moment, je suis tombé sur une émission culinaire. Mais je vous jure que je ne savais pas qu’il s’agissait d’un porno. Pour moi, il était juste question pour une femme de recevoir... [Lire la suite]

23 février 2017

et je me bouscule

Je me lève mais je n’ai bousculé personne. J’ai fait la sieste sur le canapé, depuis le temps que j’en rêvais, enfin une après-midi à moi, pas de sport, pas de courses en ville, pas de rendez-vous (ni médical, ni amoureux, ni d’affaires…) et donc, j’ai pu me laisser aller à me laisser aller. Cette répétition est volontaire, oui, j’en ai conscience (je dis ça pour les puristes de la langue française et de l’écriture) et là, il un peu plus de 16 heures et comme pour le matin, quand je viens de sortir du lit, je me lève et je suis un peu... [Lire la suite]
08 décembre 2016

faudrait presque que je parte la veille

J’ai repris les séances d’entraînement cardio depuis cette semaine. J’en suis à ma deuxième fois, déjà : une mardi et une aujourd’hui. Je peux vous dire que ça dérouille drôlement les jambes (pour l’instant, je ne m’occupe que du bas, la prochaine fois, j’enlèverai peut-être le haut) et là, j’en ai plein les pattes, comme on dit. Alors, je me demande si je ne vais pas les laisser reposer, mes guiboles et passer en position horizontale, en six lettres, un mot commençant par « CA »… canapé, peut-être ? Ouiiii !... [Lire la suite]
10 septembre 2016

en attendant Godot

Et non pas en attendant Goudou. Parce que si c’était le cas, non seulement, je ne le dirais pas mais en plus, je sais très bien qu’elle n’est pas comme ça, Sophie Guacamolle. Avec deux ailes. Non pas parce qu’elle pourrait voler mais c’est pour qu’on ne la confonde pas avec la purée d’avocat. Et comme ça, aucune ambigüité. Avec un tréma sur le U et pas sur le I car c’est sur les I qu’on met les points. Et sur les fichés S qu’on met les poings. Ça me paraît pourtant clair, ce que je dis alors je me demande pourquoi certains ont des... [Lire la suite]
04 juillet 2016

une trop longue journée

Je ne sais pas si vous avez déjà vécu ça mais samedi, ce fut une vraiment trop longue journée, pour moi. J’ai cru que je n’arriverai jamais à son bout. Je regardais l’heure, le plus discrètement possible, le soir, et j’ai vu les vingtaines se succéder à vitesse grand V et moi, je tombais de sommeil grand Z. Oui, parce que forcément, quand on est invité chez des amis qui sont des grands amis mais pas les plus intimes qu’on puisse avoir, ça ne se fait pas de dire « bon, désolé mais moi, je me suis levé à 2h10, ce matin, là, il est... [Lire la suite]