13 mai 2018

un drôle de goût

Ce matin, en me levant, vers 6h37 et vingt-cinq secondes, je me suis dit que ce n’était pas gagné, la météo, encore une fois. Même si c’était peu ou prou conforme aux prévisions vues à la télévision avant le concours Eurovision, hier soir, j’ai trouvé le ciel étrange : une masse grisâtre de nuages, au premier plan et une bande de bleu, au loin, vers là-bas, non pas à l’horizon mais vers les Aubiers et ses immeubles. De toute façon, je n’avais pas envie d’horizon ce matin. Je me suis couché tard avec un goût amer dans la bouche et... [Lire la suite]

23 octobre 2017

à n'importe quel prix

J’ai un peu réfléchi à ce que j’ai dit à propos de quoi j’allais réfléchir, avant-hier, au sujet des prix littéraires drôles et marginaux, histoire de ne pas tomber dans le piège de la consommation des Goncourt et autres marronniers. Et j’en suis venu à la conclusion suivante : c’est très difficile d’imaginer des prix encore plus originaux et encore plus amusants que ceux qui existent déjà et pourtant, et pourtant… Et pourtant, j’ai eu quelques idées que je voudrais brièvement exposer ici avant qu’elles ne partent en fuyant vers... [Lire la suite]
26 juillet 2017

au pays de Candy

Je me sens bien, là, je me sens super bien. Je me sens bien comme jamais. Je me sens détendu, calme, reposé… Je me sens loin de tout ce qui m’ennuie habituellement. Je n’ai aucune raison de courir partout. De courir dans tous les sens. Je n’ai aucune raison de m’énerver. De m’angoisser. De subir les assauts de mon stress quotidien. Ici, l’air est doux, ni trop chaud, ni froid. Tiède. Caressant. Il fait bon vivre dans cet endroit que je me suis choisi, pour ma séance d’hypnose. On m’a dit : projetez-vous là où vous aimeriez être.... [Lire la suite]
12 mars 2017

caisse de prévoyance

J’ai choisi l’option de publier un billet par jour pendant ma semaine de vacances, à partir du 19 mars prochain, quand je serai en Allemagne. Mais comme je ne veux pas chercher des moyens de me connecter à tout prix pendant que je serai là-bas, j’ai décidé d’écrire cinq (petits) billets à l’avance. Que cinq ? Oui : nous partons dimanche mais je pense que j’aurai le temps d’écrire ce jour-là et nous reviendrons le samedi suivant sur Bordeaux et là encore, je ferai le nécessaire de chez moi, une fois revenu à non port. Cinq... [Lire la suite]
20 octobre 2016

avant cette heure j'ignorais que l'oiseau

  Avant cette heure j’ignorais que l’oiseau venu en visiteur ce matin est celui du clan de mon amie   Présage bleu horizon arrivé jusqu’à moi sur l’arbre messager où mûrissent nos bouches nomades   Le futur s’alimente car il est temps de murmurer le jour   Imasango extrait des Yeux de l’échange, dans Se donner le pays, paroles jumelles de Déwé Gorodé et Imasango
Posté par sibal33 à 18:11 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
23 août 2015

en vacances ?

Avec tout ça, j’avais complètement oublié que j’étais bientôt en vacances, dans deux semaines, ce sera mon premier matin à prendre mon petit déjeuner face à la mer, sur la terrasse (sauf si le temps ne le permet pas) en regardant le jour se lever car je me lève souvent avant lui même quand je ne travaille pas. Nous aurons tout rangé la veille : nos affaires, les courses faites l’après-midi de la veille et nous pourrons commencer deux semaines ailleurs, dans un endroit que nous connaissons bien mais qui reste exotique pour... [Lire la suite]