17 juin 2018

un dimanche en France

Et pendant ce temps-là, que fait donc Mélenchon ? Un dimanche en France… Un dimanche ordinaire en France, voilà ce qu’est aujourd’hui. Un jour dans lequel la France se reflète telle qu’elle est : un magnifique pays impossible à diriger. J’en veux pour preuve que les cheminot sont encore en grève (je sais, on avait dit « plus de pléonasme ! » mais difficile d’échapper à celui-ci) et demain, ce seront les épreuves du bac philosophie pour je ne sais combien de lycéens qui, pour beaucoup d’entre eux, doivent être... [Lire la suite]

25 avril 2018

les traces d'un crime ?

Ça m’a un peu surpris, tout à l’heure. Je suis rentré du travail, vers 11h30 et je suis allé me raser directement avant de prendre une bonne douche de derrière les fagots (c’est une image) car à 16h, j’ai rendez-vous chez mon généraliste pour un rappel décennal du vaccin DTP et bon, même s’il ne s’agit que d’une consultation qui ne devrait pas s’éterniser, on ne sait jamais, mieux vaut être irréprochable quand on va chez son toubib et le fait de bien le connaître (et réciproquement) ne change rien à l’affaire, on se doit d’être... [Lire la suite]
05 mai 2017

j'ai juste envie de dire

J’ai juste envie de dire que j’ai eu honte et que j’ai eu peur, mercredi soir, en tentant de tenir bon devant ma télévision où se déroulait le débat tant attendu de l’entre-deux tours. Avec les deux finalistes que tout le monde connaît. Fallait-il y aller ? Oui. Car même si cela fut éprouvant pour nous aussi (qu’est-ce que ça a dû être pour celles et ceux qui étaient sur le plateau ou à proximité !), ça nous a éclairé sur le vrai visage inquiétant de celle qui prônait la France apaisée il n’y a pas si longtemps que ça. J’ai... [Lire la suite]
23 août 2016

gorge profonde

Je sais très bien qu’avec un tel titre, certains (plus que certaines) vont tout de suite penser à un truc en rapport (sexuel) avec un film pornographique. Oui, en tout cas, ceux de ma génération, au moins, ont tous connu des titres de films cochons qui nous faisaient marrer. Y en a même certains qui riaient pour faire bonne figure mais qui allaient les voir, ces films interdits au moins de dix-huit ans et là, je peux vous dire qu’ils n’en étaient pas toujours fiers. Il n’y a pas de quoi se vanter de regarder de la pornographie mais... [Lire la suite]
03 juin 2016

le cimetière des protestataires

Mais dites donc, je me demande, là, où vont-ils donc mourir, les syndicalistes, quand ils sont au bout de leur vie ? Je n’ai jamais entendu parler de leur fin de vie. C’est vrai ça, quand ils sont en retraite après une vie professionnelle bien remplie, que deviennent donc les syndicalistes ? Je les imagine ne plus trop s’impliquer dans la vie revendicative car après tout, une fois qu’ils ne sont plus censés travailler, à quoi bon les imaginer faire grève ? Ça n’aurait plus grand intérêt, même en tant que pensionnés de... [Lire la suite]
21 février 2016

le grec

Si ça se trouve, mon état intellectuel (ou mental) n’est pas mieux que mon état physique (ou physiologique), c’est vrai ça : compte tenu que j’ai beaucoup éternué, tous ces temps-ci et que j’ai pas mal transpiré, le jour comme la nuit, est-ce qu’une partie de mes neurones ne serait pas partie en même temps que mes sternutations ou lors de mes nombreuses exsudations ? Comme le chantaient d’abord Michel Sardou puis Chimène Badi : je viens d’exsude (quand j’ai de la fièvre.) Oui si je dis tout ça, comme ça, là, c’est... [Lire la suite]

09 février 2016

136 sur 577

Après, il ne faudra pas s’étonner que les gens n’aillent pas voter ou votent dans les extrêmes dont une. Après, il ne faudra pas pleurer si les hommes politiques n’ont plus la côte auprès du peuple. Après, il ne faudra pas se plaindre si tout ou partie de ces 441 absents ne sont pas réélus lors du prochain scrutin. Tant pis, tout part à vau-l’eau il semble qu’on n’y peut rien. Mesdames et messieurs les députés, pour qui nous avons voté (je fais partie de ceux qui ne s’abstiennent jamais), qui avez préféré ne pas venir pour telle ou... [Lire la suite]
01 février 2016

il est passé, le participe

J’ai vraiment raconté n’importe quoi, hier, en parlant de L’école est finie, de Sheila. Parce que « finie », dans le titre, ça n’a jamais été un adjectif mais un participé passé. Celui du verbe finir. Qui s’accorde en genre et en nombre. Comme on l’a appris dès l’école primaire. École qui est bel et bien finie, celle-ci et depuis belle lurette. Il y a des fois où je m’emporte, je suis pris dans mon propre élan et je ne fais même plus attention à ce que j’écris et après, heureusement que je m’en rends compte tout seul sinon,... [Lire la suite]
07 janvier 2016

A.T.T. (augmentation du temps de travail)

C’est quand même vachement symptomatique, dès le lendemain du jour de l’an (peut-être même dès le 1er janvier), aux infos télévisées, on a rapidement et plutôt longuement parlé des jours fériés de 2016 car trois d’entre eux, et pas des moindres, tombent un dimanche. Un scandale, disent les syndicats. Une honte, disent les électeurs qui, du coup, se demandent s’ils ne vont pas voter Front National, lors du prochain scrutin. Une injustice de moins, vont crier les chômeurs qui, pour une fois, n’auront pas perdu des jours fériés... [Lire la suite]
08 décembre 2015

il n'y a pire sourd qu'un politicard qui ne veut pas entendre

« On a entendu l’énorme colère des électeurs » À chaque soirée électorale, à la radio ou à la télévision, c’est la même chanson, c’est le même refrain. Il y en a toujours un pour dire que le résultat donnant le Front National comme premier parti de France après celui des abstentionnistes n’est que le reflet d’une colère des électeurs, d’un ras-le-bol du système et d’un rejet de la classe politique actuelle, la même depuis des décennies, incapable d’évoluer et laisser la place à des têtes mieux pensantes. Et pourquoi... [Lire la suite]