01 août 2020

ma main à couper

Bon, après avoir échappé de peu à un empoisonnement par une tueuse en série sous couvert d’être une doctoresse spécialisée en rhumatologie sous-catégorie arthrose (billet du 30 juillet 2020), j’ai vu mon médecin homéopathe (voir billet du 1er août 2020) qui m’a confirmé qu’il ne fallait pas que je prenne le traitement de 45 grammes de Doliprane 100 en quinze jours car ce ne serait pas raisonnable, surtout si à la place du Doliprane 1000, une pharmacienne, qui serait de mèche avec la rhumatologue, pourrait me donner des comprimés... [Lire la suite]

05 juin 2020

le pilulier

Chaque début de semaine, j’ai une mission de la plus haute importance à remplir et comme j’ai accepté de le faire, je suis bien obligé de la mener à son terme. Parce que mon bien-être, non, que dis-je, ma santé en dépend. Chaque dimanche soir (en théorie car depuis quelques temps, j’ai débordé et décalé et je le fais le mercredi soir), je dois remplir mes deux piluliers pour la quinzaine à venir. Un pilulier pour une semaine et un pour la suivante. Et dedans, j’y mets mon seul médicament et tous les compléments alimentaires que m’ont... [Lire la suite]
18 avril 2016

cuisiner sous hypnose

Il paraît que le cerveau ne fait pas la différence entre un acte induit et un acte réellement effectué. C’est ce que m’avait dit mon homéopathe hypnotiseur à l’époque où il me faisait justement des séances d’hypnose. En gros, si on veut schématiser, ça veut dire que si quelqu’un fait de la musculation seulement sous hypnose, il n’est pas impossible que son corps finisse par changer légèrement à la longue. À la très longue. Le problème, c’est qu’en même temps que j’écris ça, je me rends compte que ça va sembler totalement incroyable.... [Lire la suite]