12 décembre 2018

beurre, œuf, fromage

C’est un peu l’état dans lequel je suis, ce matin, depuis mon réveil nocturne. Je me suis levé à l’envers. Je suis allé travailler à reculons et j’ai bien fait car je n’avais pas envie de voir les choses en face. Tout m’a énervé et il m’a semblé bien loin, le moment très agréable d’hier matin quand nous avons partagé la bouteille de champagne avec mes collègues. Comme le temps que les moins de vingt ans ne peuvent pas connaître. Et aujourd’hui, ça a été plus pénible qu’hier en termes de travail. Décidément, on aurait pu se croire la... [Lire la suite]

28 octobre 2018

un mec banal à l'heure d'hiver

Le premier dimanche matin à l’heure d’hiver. Comme j’ai voulu en avoir le cœur net, je me suis levé à 2h (heure d’hiver) mais à 3h (heure d’été), car c’est exactement là que le changement devait avoir lieu. Je suis donc sorti de mon lit, comme le font certaines rivières et certains fleuves, lors de grandes pluies, et je suis allé faire un gros pipi nocturne, dans le noir, à tâtons ou presque et là, j’ai surveillé le moment où l’été théorique a fait place à l’hiver pratique. Eh bien, figurez-vous que je n’ai pas pu vérifier que la... [Lire la suite]
29 mai 2018

combien de gorgées ?

Si je comprends bien, Stéphane, vous en êtes à une étape cruciale de votre vie. Oui, docteur, j’envisage de quitter mon travail à la fin de l’année, enfin, pas tout à fait, plutôt au tout début de l’année prochaine. Après, pour l’instant, ce n’est qu’un projet, rien n’est encore annoncé et donc, forcément, négocié. Je vais attendre encore deux ou trois mois pour en parler mais de toute façon, je ne pourrai plus continuer comme ça, ces horaires nocturnes ne me conviennent plus. Ce n’est plus de mon âge. Je préfère laisser ma place à... [Lire la suite]
27 mai 2018

221 filtres à café

Il y a 80 filtres à café par boîte, quand j’en achète, ce qui fut le cas, avant-hier. Comme j’avais une boîte d’avance et compte tenu que j’en ai utilisé 2 en 2 jours, il m’en reste 158 dans le petit placard où je les range. Et 158 filtres à café, si je ne repars pas en vacances d’ici la fin de l’année, à raison d’un par jour, ça me mène au 31 octobre. Donc, comme c’est de toute façon un peu trop tôt pour envisager de partir définitivement de l’entreprise, je serai forcément obligé d’en racheter pour tenir jusqu’au 2 janvier 2019.... [Lire la suite]
25 février 2018

parmi les premiers bonheurs de l’année

Outre le premier janvier qui est, normalement, un jour où se sent bien car on envoie des vœux et on en reçoit, aussi et peut-être, pour les gourmands, la chandeleur et Mardi Gras, on ne peut pas dire que les premiers mois de l’année sont des mois où on a matière à apprécier le temps qui passe. Sauf peut-être dans le fait que les jours rallongent. Et encore… Moi, j’aime bien aussi les jours courts. Pas seulement parce que je suis né en décembre et que je dois être naturellement capable de les apprécier mais aussi parce que j’aime... [Lire la suite]
30 novembre 2017

il y en a quand ils ont envie, je ne vous dis pas

Il y en a, quand ils ont envie, je ne vous dis pas comment ça se passe pour eux. Et ça a intérêt à se passer sinon, je crois qu’ils sont capables de ne répondre de rien. Voici quelques animaux pour qui, l’idée même de s’accoupler les met dans tous leurs états, que ceux-ci soient physiologiques ou psychologiques. Il ne faut y voir aucune jalousie de ma part ni aucune fausse modestie, par rapport à eux. Déjà, on va parler de la couleuvre jarretière à flancs rouges (ce qui n’a rien à voir avec la couleuvre jarretière à flanc noir, qui... [Lire la suite]

18 juillet 2017

l'estivation

On parle très facilement d’hibernation mais rarement, pour ne pas dire jamais d’estivation. Pourtant, si j’avais le choix, moi, je choisirais le second. Pourquoi ? Parce que je supporte mieux le froid que la chaleur et j’aime penser que ça peut venir du fait du je suis un enfant de décembre. Pas un enfant de l’hivers mais pas loin. Un enfant des jours courts et non pas de ceux, interminables, des canicules comme celles qu’on connaît en ce moment et qui m’épuisent plus qu’autre chose. Qui me rendent tout mou. Qui ne me donnent... [Lire la suite]
07 avril 2017

que sont devenues les fleurs ?

Que sont devenues les fleurs du temps qui passe ? Que sont devenues les fleurs du temps passé ? Aujourd’hui, c’est le jour du grand fauchage. Après avoir coupé les têtes fanées de mes premières tulipes jaunes, le week-end dernier et celles des rouges, avant-hier, là, je viens de déterrer les bulbes en tirant doucement sur les tiges jusqu’à ce qu’ils sortent de terre, de leur début d’hibernation. Parce qu’il n’était pas question qu’ils restent là tout l’été à se tourner les pouces sans rien faire. Non, je vais les mettre au... [Lire la suite]
02 octobre 2014

bre, bre, bre

Nous venons d’entrer dans le dernier trimestre. Celui qui annonce (déjà ?) la fin d’une année intéressante, pas toujours heureuse mais avec quelques hautes envolées. Quelques grands moments dont on pourrait faire un best of pour oublier le reste. Pour compenser. Nous venons d’entrer dans le dixième mois de l’année, huitième du nom par son origine et c’est le mois qui annonce le plus la fin de l’été et le début de l’automne. On est en période de trêve saisonnière, un dernier moment avant la séparation qu’apporteront les jours... [Lire la suite]
09 mars 2014

every cloud has a silver lining

C’est un peu comme si on sortait d’une longue hibernation mais pas d’une hibernation à cause du froid, non, plutôt d’une espèce de déluge. Comme si les tuyaux du ciel avaient eu une fuite et que les anges n’avaient pas réussi à la déceler et donc, encore moins à la réparer. Tu parles d’une vie d’ange, toi, si c’est pour passer ton temps à tenter de colmater les nuages. Si on avait su, on aurait signé pour l’enfer, là, au moins, à condition d’aimer la canicule, il n’y pleut jamais. Mais voilà, si on savait tout à l’avance, rien... [Lire la suite]