22 mai 2020

masque obligatoire

J’ai longuement hésité mais je pense que ça va m’être impossible de passer outre cette décision qui me coûte mais contre mauvaise fortune, je vais, nous allons tous faire  bon cœur et oublier certaines contraintes car la sécurité de tous prévaut sur le confort et le bien-être de l’instant. Donc, dorénavant (et surtout dorénaprès), il va falloir respecter certaines règles de bonne conduite pour tous les lecteurs et trices de ce blog. Il est hors de question que celui-ci passe outre les mesures de protection sanitaire qui sont... [Lire la suite]

06 mars 2020

qui va à la chassie…

Hier, j’ai évoqué le mucus nasal et aujourd’hui, je voudrais parler des crottes d’yeux (ou crotte d’œil pour Jean-Marie Le Pen) car je suis en pleine période pipi-caca, ça devrait durer deux jours mais pas plus, normalement. Ça me prend, de temps en temps. Et ça disparaît tout aussi vite que c’est venu. À peine le temps de se moucher et hop, je passe et je pense à autre chose. Ça va, ça vient, quoi, en fait. Et le caca d’œil, c’est étrange mais on n’en parle quasiment jamais. Encore moins que la mucophagie ou la mucophilie. Et moi,... [Lire la suite]
24 janvier 2020

on ne savait plus s’il faisait jour ou déjà nuit

Hier, en fin d’après-midi, il y a eu un moment où on ne savait plus s’il faisait jour ou s’il commençait déjà à faire nuit. Comme si les deux hésitaient à prendre la place, à s’installer, à partir ou à rester. À se décider. Le jour se demandant s’il ne pourrait pas en profiter encore un peu tant que la nuit ne serait pas prête à trouver un bon endroit pour y passer la sienne. Et la nuit, hésitant à venir passer du temps ici, sous un ciel déjà bien trop gris, bien trop lourd, à subir toute cette humidité environnante. Franchement, pour... [Lire la suite]
21 septembre 2019

hier matin, à 11h15 (environ), j’ai fait pipi à Monbazillac

Hier matin, en route pour Bouniagues, en Dordogne, un peu plus d’une heure et demi de route. J’ai envie de faire pipi avant d’arriver à l’endroit, proche de Bergerac, où on va éviter d’entrer dans la ville en la contournant pour attraper la bonne route qui nous mènera à Monbazillac et ensuite, à destination, comme les rois mages, en Galilée. J’ai de plus en plus envie de faire pipi et comme nous sommes sur une route secondaire, là, il n’y a rien d’aménagé pour ça. Aucune aire. Aucun stationnement. Aucuns WC publics. Alors, je fais... [Lire la suite]
12 novembre 2018

se faire inciné...

Aujourd’hui, je me tâte. J’ai envie de me faire un ciné mais je ne sais pas si j’en ai vraiment le courage. Parce que quand il pleut, comme depuis midi, en sortant de la salle de gym, je me dis que je serais aussi bien de rester chez moi, tranquillement et profiter de ces dernières heures d’un week-end bien mérité, comme toujours, à mon goût mais bien trop court, comme d’habitude, encore une fois de mon point vue. Alors, comme ça m’est déjà arrivé, je suis là à me tâter et il va falloir que je tranche (ça dépend ce que je tâte, parce... [Lire la suite]
18 juillet 2018

des excuses a priori ?

Je suis partagé, pris entre deux feux, j’hésite comme jamais je n’ai hésité à propos d’un texte. Hier, j’ai écrit un billet qui aurait dû être publié aujourd’hui mais une fois que je l’ai terminé, que je l’ai relu un doute s’est emparé de moi par derrière (je vous jure que je ne l’ai pas vu venir) et depuis, ce doute et moi, nous cohabitons à mon corps défendant. Personnellement, ce billet, si je m’étais écouté, je l’aurais programmé pour une publication dans la nuit et je n’y aurais plus spécialement pensé. Du moins, pas beaucoup.... [Lire la suite]

16 février 2018

bon, alors, c’est oui ou c’est non ?

Bon, alors, c’est oui ou c’est non ? Il va pleuvoir ou ça va rester plutôt sec ? C’est fromage ou dessert ? Tu veux ou tu veux pas ? Si tu veux, tant mieux, si tu veux pas, tant pis. C’est vrai, ça. Ce matin, c’était humide de chez humide. Même sans pleuvoir, on sentait l’aqueux partout et j’étais à deux doigts de remonter chercher une buée de sauvetage pour être sûr de ne pas me noyer dans toute cette moiteur mi froide, mi chaud. Et justement, j’ai décidé que ça ne me ferait ni chaud, ni froid et je suis resté... [Lire la suite]
06 février 2018

par quoi commencé-je ?

Je suis face à un cruel dilemme. Ou à un dilemme cruel. Je ne sais pas très bien les définir. À moins que ça ne soit l’inverse. Que ça soit le cruel dilemme ou le dilemme cruel qui soit face à moi. Voire les deux. Mais si j’en ai deux contre moi, le rapport de force est très nettement déséquilibré en ma défaveur et là, je pose la question : pourquoi tant de haine ? En gros, j’hésite entre deux choses, là, en ce mardi, 11h5. La première, c’est d’aller me raser. Mais ça me rase rien qu’à l’idée d’y penser. Ça me rase ?... [Lire la suite]
08 novembre 2017

des pas pas perdus pour tout le monde

Bon, on va revenir un instant, le temps d’un billet, du billet que je vous fiche chaque jour, sur ce que j’ai fêté, hier : mon millionième pas depuis que j’ai mon podomètre (qui me suit partout, comme un toutou, tout le temps.) L’exploit est d’autant plus grand que j’ai pu l’oublier à quelques reprises et que je ne l’ai pas sur moi quand je suis dans la salle d’eau ni quand je rentre chez moi et que je sais que je ne vais pas ressortir. Là, tous les pas que je fais sont perdus pour ma propre comptabilité. Donc, ça veut dire que... [Lire la suite]
05 avril 2017

il faut absolument que je trouve quelque chose à dire

Oui, il faut absolument que je trouve quelque chose à dire pour le publier dans mon blog, aujourd’hui et si possible, ça serait bien que je trouve rapidement. Là, à l’instant T comme Tanné, il est exactement 12h52, presque 12h53. Je me connais, je me suis mal levé, ce matin et si je m’écoute, entre le fait que je dois aller en ville et que je préfère y aller de bonne heure pour ne pas rentrer tard et le fait que j’ai très, très, très envie d’aller m’allonger sur le canapé, mon cœur et ma raison hésitent et pourtant, je sais ce... [Lire la suite]