23 août 2019

Biscarrossais d’un jour, pas Biscarrossais toujours

J’aime un peu aller à Biscarrosse quand je vais chez le patron (celui qui m’oblige à faire cuire des homards pour son propre compte – je suis son homme de main mais parfois, celui d’hier, aussi…) mais j’aime plus être chez moi, à Bordeaux même si chez moi, je suis nettement plus amené à courir partout comme un chien fou. À courir partout et tout le temps. Comme si on me sortait d’une cage, chaque matin de chaque jour. Et quand je dis que j’aime un peu aller à Biscarrosse, c’est juste que même si je m’y sens bien, parfois, la ville me... [Lire la suite]

03 avril 2019

une surprise magistrale (2/2)

Nous retrouvons Maurice et son petit monde : sa femme, sa sœur, son frère, ses enfants et ses collègues avec qui il s’entend bien car c’est un bon bougre, Maurice, une bonne pâte. Un mec sans histoire, qui aime la vie et la prend comme il vient, sans avoir trop d’états d’âme. Les mauvais coups ? Un sale moment à passer mais toujours suivi de meilleures choses. C’est sa philosophie même s’il ne le dit pas comme ça, Maurice. Sa femme, elle, elle l’aime parce que c’est le père de ses enfants et elle pense qu’il y a tellement... [Lire la suite]
15 décembre 2017

hâte-toi de bien vivre et songe que chaque jour est à lui seul une vie

Hâte-toi de bien vivre et songe que chaque jour est à lui seul une vie. Cette phrase m’est revenue en tête soudainement alors que j’étais en train de revenir d’en ville. J’ai vaqué à deux ou trois petites affaires et j’ai repris le livre que je suis en train de lire pour le tram du retour et là, soudain, à peine entré chez moi ; à peine le parapluie déposé dans une bassine dans l’entrée ; à peine me suis-je changé de vêtements : troquer ceux que j’avais mis pour ma sortie et ceux que j’ai remis pour être à l’aise chez... [Lire la suite]