11 octobre 2019

hier, j’ai eu 80 ans

Il y a des jours, comme ça où on se sent moins. Non pas qu’on se sente moins bien ou moins pire, non, on se sent tout simplement moins. Ce sont des jours sans. Des jours de peine. Des jours à la peine. Et hier, malgré une matinée très constructive et positive, je me suis traîné tout le reste du temps. Comme si mon corps avait pris vingt ans dans la gueule. Comme si je m’étais pris un élixir de vieillesse. Je me suis senti courbatu et même court battu. Comme si j’avais eu double ration de coaching avec un prof de gym pervers alors que... [Lire la suite]

25 mai 2019

transparente et récidiviste

Hier, quand j’ai quitté la cuisine pour faire je ne sais plus quoi, j’avais laissé la petite assiette, enfin, l’assiette à dessert transparente avec de l’eau dedans, au fond de l’évier en inox et je suis passé à autre chose et puis, m’en étant allé de Charybde en Scylla, si je puis dire, quand je suis retourné dans la cuisine, j’avais oublié que je l’avais laissée là. Et en rangeant quelque chose dans le placard réservé  à l’épicerie… Non, en cherchant quelque chose dans celui des compléments alimentaires et des médicaments, oui,... [Lire la suite]
16 mars 2019

Gilles et John (acte encore)

Bon, John, tu t’es préparé pour la grande manif de cet après-m’ ? Oui, Gilles et comme on nous a dit de dire, aujourd’hui, c’est l’ultimatum. Je ne sais pas ce que ça veut dire mais je pense que c’est bien pour nous, ça, l’ultimatum. John, ça veut que c’est la dernière fois qu’on demande, après, on castagne. Mais, on n’a pas déjà commencé à castagner ? Si, mais avant, c’était sans ultimatum, ce n’était pas la dernière fois qu’on demandait avant de tout casser. Ah d’accord, c’est plus clair, maintenant, heureusement que... [Lire la suite]
26 février 2019

et Chouchou ?

D’aucuns, compatissants, pourraient me dire que tiens, ça fait longtemps qu’on n’a pas vu Chouchou (depuis le 17 janvier dernier, sauf erreur de ma part et si je ne m’abuse) et pourraient me demander illico presto ce qu’il est devenu, ce qu’il est donc devenu, ce beau jeune homme qui pourrait être le souvenir de moi quand j’étais à mon apogée, que j’ai embauché pour m’aider dans une vie de plus en plus contrariée et de moins en moins fluide et sereine. Tu parles, Charles, on m’avait dit qu’en avançant en âge, je prendrais un peu de... [Lire la suite]
30 juillet 2018

descendre la poubelle

Ah vraiment, elle m’énerve, cette poubelle qui tient à peine debout. On dirait qu’elle est ivre d’en avoir trop bouffé. Il faut dire qu’elle s’est goinfrée, littéralement goinfrée. Au fur et à mesure que je cuisinais, hier, elle avalait tout ce que j’ai eu la bêtise de lui jeter dans la gueule, qu’elle avait grande ouverte. Irrassasiable. Et qu’est-ce que ça aurait été si, en plus de lui donner à manger, j’avais étanché sa soif car je suis sûr qu’elle devait avoir envie de boire après avoir ingurgité tout ça. J’ai failli lui balancer... [Lire la suite]
13 avril 2018

est-ce son absence qui les rend agressifs ?

C’est exactement ce que je me suis demandé, à 3h15, cette nuit, alors que je venais de quitter mon bureau douillet pour aller passer deux heures dans le bungalow de facturation de nuit. Une espèce de permanence en l’absence du responsable qui devait partir faire une livraison parce qu’un de nos chauffeurs n’était pas là. Et moi, j’y suis allé à contrecœur. Parce que, travailler de nuit, en dépannage, passe encore (quoique, quoique…) mais si c’est à mon bureau, pas au milieu de la plate-forme réfrigérée avec tout le monde qui va et... [Lire la suite]

14 février 2018

le temps qui passe

Il m’a demandé si je lui permettais de s’asseoir sur le même banc que moi. Alors qu’il y en avait d’autres, tout aussi ensoleillés que celui sur lequel j’étais installé depuis un bon moment déjà. Comme il m’a demandé l’autorisation, je n’ai pas pu refuser. Mais ça m’a quand même un peu contrarié. J’espère juste qu’il ne va vouloir me parler. Je ne suis pas forcément du genre à parler facilement aux gens que je ne connais pas. Et contre toute attente, c’est moi qui lui ai adressé la parole en premier : « Excusez-moi,... [Lire la suite]
28 septembre 2017

je ne pensais pas que ça serait si long d’avoir envie de vieillir

Je ne pensais pas que ça serait si long, cette envie de vouloir vieillir un peu plus vite. C’est vrai, je n’en reviens pas comme il me tarde de prendre deux ans dans la gueule. Pour me trouver quelques nouvelles rides et voir les autres se développer. Pour sentir mon arthrose prendre de plus en plus de place, comme un squatter. Pour subir les prochaines canicules avec des risques de plus en plus importants. Vieillir. Vieillir vite mais bien. Vieillir à tout prix. En être sûr. Ne pas stagner à un âge qui n’en vaut pas la peine. Mais y... [Lire la suite]
30 mai 2017

Mad Max et Juliette

Cette nuit, je me suis réveillé plein de fois, sans doute parce que j’avais peur de me rater l’heure de réveil, programmée à 3h pétantes. Un peu aussi parce que j’étais un peu excité par le début de la cérémonie des Molière, hier soir. Pas mal parce que ça m’a frustré d’être obligé d’éteindre vers 23h30 pour tenter de m’endormir. Et parce que j’ai eu trop chaud malgré les 10 degrés perdus en 24 heures. Il était donc écrit que cette dernière nuit avant ma reprise ne serait pas à marquer d’une pierre blanche. Pan dans ma gueule, en... [Lire la suite]
13 juin 2016

et pendant ce temps-là...

Ce midi, si je n’ai pas rêvé, j’ai vu une publicité à la télévision pour la SNCF et je me suis dit qu’ils ne manquaient pas de culot, ces gens du rail, ces gens durailles. Oser diffuser des spots commerciaux vantant les mérites de cette ex-grande entreprise alors que le service n’est pas assuré au mieux, c’est limite se moquer du monde. C’est même franchement se foutre de la gueule du monde. Si j’ai bien vu et bien entendu, je ne devrais pas être le seul dans ce cas-là et je me demande, alors, quel impact sur la clientèle.... [Lire la suite]