24 mai 2017

trois plaisirs régressifs

Il y a des choses pour lesquelles je pourrais presque me damner. J’ai bien dit « presque » parce qu’il ne faut pas exagérer non plus. Mais c’est sûr que j’adore ça et surtout quand je peux le faire en cachette. Sinon, ce n’est pas très drôle. La première de ces choses, on va dire que c’est le plat principal. Il s’agit d’un petit sandwich un peu particulier qui ne comprend que deux ingrédients : du pain et des pommes de terre. Mais pas n’importe lesquelles, de la baguette bien fraîche et des chips et encore mieux,... [Lire la suite]

29 mars 2017

le poinçonneur de Gruyères

Maintenant que je me suis fait une pause sur l’aire d’autoroute de Gruyère en Suisse, la semaine dernière, je peux affirmer que je maîtrise bien le sujet et je peux donc vous confirmer que le gruyère suisse n’a pas de trous. La seule chose sur laquelle j’hésite, c’est : dois-je mettre un « s » à trou(s) s’il n’y en a pas ? Probablement qu’il faut en mettre un car s’il y en a, des trous, il y en a forcément plus d’un. La confusion des genres, pas chère à Ludovine de la Rochère ni à Christine Boutin, vient du fait... [Lire la suite]
20 mars 2017

Direkt der französischsprachigen Schweiz

Je m’en irai dormir vers les paradis blancs… Bienvenue au pays du gruyère qui n’a pas de trou, pas même de mémoire et au pays où les petits sont très appréciés. Nous sommes en Suisse, pays du suicide assisté (suisside ?) et de la neutralité fiscale. Euh non, de la neutralité diplomatique, je voulais dire. Ici, tout n’est que chalets en bois élégamment posés sur des tapis de neige et ici, tout le monde mange du chocolat et porte une jolie montre à son poignet. Dans ce pays, il y a quatre langues officielles et si ça se trouve,... [Lire la suite]