24 décembre 2018

il est presque né le divin enfant

Il est né, le divin enfant, jouez hautbois, résonnez musettes… Quand même, quand on y pense un peu plus fort que la normale, c’est-à-dire en se concentrant autant que possible, c’est une drôle d’histoire que ce divin enfant qui arrive d’on ne sait trop où (phonétiquement, ça fait « d’on ne sait tropou, c’est marrant, non ?) : sa mère n’a pas couché avec le père du gamin qui n’est donc pas son père biologique même pas son géniteur donneur anonyme à la banque de sperme, c’est juste son beau-père ou son père adoptif. Il... [Lire la suite]

09 février 2018

rupture à l'amiable

Je te quitte. Je te quitte parce que j’ai perdu le joli foulard que tu m’avais offert et ça, c’est vraiment la goutte d’eau qui fait déborder la Seine amont et la Seine aval. À cause de ça, le zouave a de l’eau jusqu’aux hanches et ça n’est pas normal. Tu n’as aucune pitié. Aucune compassion. Pour rien ni personne si ce ne sont tes parents et ta petite personne. Et encore, quand je dis « ta petite personne », je suis dans la litote parce que si je devais être franc, mais alors, je serai méchant, je serais obligé de parler de... [Lire la suite]
08 janvier 2018

un dégât des huiles

Imaginez un peu Marie Viairge (si, si, c’est son vrai nom) qui est en train de transporter plusieurs flacons d’huile d’olive alors qu’elle est enceinte jusqu’aux yeux et qu’elle ne le sait peut-être même pas parce qu’elle serait comme Marie-Thérèse, la bonne des Le Quesnoy dans la Vie est un long fleuve tranquille, grosse mais sans avoir couché. Un peu comme notre arrière-arrière-arrière-arrière-arrière-arrière puissance mille trisaïeule Marie, qui s’est retrouvé à porter l’enfant de Dieu sans avoir rentré du bois… On ne nous la... [Lire la suite]
13 décembre 2016

Virginia

Quand elle est arrivée au bureau, ce matin, à 6h et quelques, Virginia (en réalité, elle se prénomme Virginie mais comme je ne veux pas prendre le risque qu’on la reconnaisse… question de respect du droit à l’image et à la vie privée…), elle est venue me claquer deux bises, comme chaque matin. Et Virginia, comment dire, c’est une petite nana de 26 ou 27 ans, en couple avec son mec, qui travaille également dans la société et ils ont deux enfants, deux petits garçons et puis voilà, quoi. Avec Virginia, nous avons travaillé dans le même... [Lire la suite]
25 septembre 2016

100 000 façons de quitter sa femme

Sur les 100 000 façons de quitter sa femme, il y en a quelques-unes qui sont des clichés dans la façon de le faire et ce n’est jamais à mettre au crédit des hommes. Mais si ça se trouve, les femmes ne sont peut-être pas plus glorieuses dans leur façon de quitter leur mari. Sauf que là, c’est un autre débat qui n’a pas sa place ici. Aujourd’hui, dimanche, jour du seigneur, je voulais juste évoquer certaines façons banales ou originales de se séparer de son épouse. Dans les manières les plus banales, il y a surtout la preuve... [Lire la suite]