07 mai 2016

Dédé

Dédé, c’est Dédé les gros bras. C’est moi. Parce que tout compte fait, je n’ai pas donné ma part aux chiens, hier soir. Déjà qu’il n’en reste plus qu’un. En tout cas, même si je ne suis pas aussi fort que Carlos, même si je ne suis pas aussi jeune que François, même si je ne suis pas une armoire à glace comme l’autre Stéphane, je pense avoir fait bien plus que ce qu’on attendait de moi. Non seulement, j’ai porté des choses avec les autres, quand il fallait être plusieurs mais aussi tout seul, à leur grand étonnement, parfois.... [Lire la suite]