25 septembre 2015

il automne

Il automne à pas furtifs, chantait Barbara dans ce que je considère être une de ses plus belles chansons appartenant à sa dernière période. Une chanson qui lui collait si bien à la peau. Et qui m’allait comme un gant. Parce que l’automne qui vient, ce n’est pas triste du tout. C’est parfois un peu gris, un peu déprimant parce qu’on sait qu’on ne va pas vers les beaux jours, bien au contraire et même ces derniers, on sait qu’ils raccourcissent comme une peau de chagrin. Mais l’automne, c’est aussi la flamboyance des étés indiens. J’ai... [Lire la suite]

20 août 2015

du gris que l'on prend dans ses doigts

Faut-il s’en plaindre ou faut-il s’en foutre. Nous vivons un mois d’août qui n’est pas un véritable mois d’août. Un mois d’août qui ne se respecte pas. Un mois d’août qui ne ressemble à rien ou plutôt, qui cherche à tromper son monde en étant déguisé en mois de mars ou d’octobre. Voire en mois de novembre. Désolé pour les novembrophiles mais cet avant-dernier mois de l’année a une image un peu terne, un peu triste, un peu grise. Comme celle du mois d’août de cette année. Parce que même s’il y a des éclaircies, ce qu’on retiendra, ce... [Lire la suite]
20 décembre 2014

la vie commune

Une journée banale. Ordinaire. Voire insignifiante. C’est la journée de ce samedi, que je viens de passer. Je dis « que je viens de passer » car à un peu plus de 17h, je considère que la journée est quasiment terminée. Et c’est comme dans les tarifs de parkings publics : toute journée commencée est considérée comme achevée (et non pas due, c’est la seule différence.) Et ce temps qui passe sans que rien d’autre ne se passe me laisse indifférent. Si ce n’est que j’ai remarqué qu’il ne s’est rien passé et que l’instant... [Lire la suite]
27 août 2014

mot d'excuse

Hier, alors qu’il dormait profondément après une nuit bien agitée, le soleil a sursauté quand son réveil matin s'est mis à sonner, vous savez, avec ce bruit insupportable que font toutes ces sonneries. D'ailleurs, les réveille-matins ne font rien que des sonneries, ce sont donc des sonnards (si vous ôtez la cédille, vous comprendrez l'astuce !) Bien sûr, c'est toujours comme ça, vous dormez mal et c'est au petit matin, chagrin, que vous tombez enfin dans les bras de Morphée, bien au chaud et il n'y a pas chose plus cruelle que de... [Lire la suite]
Posté par sibal33 à 14:54 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , ,
06 janvier 2014

à l'heure où je dors

À l’heure où je vous écris, je dors. Il est nuit. Je suis sommeil. Endormi comme un marmot. Je dors comme quelqu’un qui pourrait être bienheureux s’il ne savait qu’il doit se lever un lundi matin pour aller au travail. Pas pour travailler. Pour une formation. Et je pense que ça fait comme un nuage gris dans le ciel bleu nuit de mes rêves. Tiens, bleu et gris… Et si j’en profitais pour repeindre la chambre en bleu et gris. À l’image de mes nuits. Un bleu pas trop bleu parce que je dors mieux quand il fait nuit que grand beau temps,... [Lire la suite]
21 décembre 2013

changer de lunette

Tous les ans, moi, je consulte un ophtalmologiste (ou logue, je n’ai jamais su faire la différence entre les deux – c’est probablement dû au fait que je n’ai pas une très bonne vue) et j’aime bien quand je peux avoir une ordonnance pour changer mes lunettes. Ce que je ne peux pas faire à chaque fois car comme tout le monde le sait, en ce moment, c’est un sujet plutôt à la mode dans les medias avec toutes ces histoires d’optique  bien trop chère, mal remboursée par la Sécurité Sociale et pas toujours bien remboursée par les... [Lire la suite]
14 novembre 2013

pluies et lumières

On croit que c'est terminé, que le beau temps revient car le dicton nous y avait bien habitués et on l'avait cru : "après la pluie, le beau temps" sauf qu'on a quand même l'impression, cette année, qu'après la pluie, la pluie. En termes de ressenti, je suis sûr que si on demande à n'importe qui dans la rue, il nous répondra qu'il n'a pas vu le soleil depuis des mois et des mois. Qu'il n'y a pas eu de printemps. Qu'il n'y a pas eu d'été. Et pas plus d'indien. Du coup, on n'a pas pu aller où... [Lire la suite]
11 novembre 2013

spleen de novembre

Novembre est un mois d’automne mais pas un mois d’hiver. Et je crois que le spleen est un sentiment, une émotion assez typique de saison. Tout à fait d’actualité en ce mois pluvieux, gris, nous menant tranquillement et innocemment vers l’hiver. Novembre est un mois étrange, un mois où on a l’impression de ne fêter que des choses pas toujours très joyeuses. Un mois de vent et de brouillard. Ce n’est pas pour rien qu’on l’a appelé Brumaire, au temps de la révolution républicaine. Novembre est un mois qui fait le plus penser à de la... [Lire la suite]
08 octobre 2013

le ciel est par-dessous

Le ciel est par-dessous le toit et je suis par-dessous le toit et je suis sous toi, en dessous de tout. En dessous de toi. Si nerveux et si calme. Si gris et pas qu’à travers mes cheveux. Ni seulement au travers de mon âme. À peine grise. Juste un peu éméchée. Ivre de toi. Qu’importe le flacon pourvu que tu me donnes ton ivresse. Et si je me suis livré à toi. En corps et en corps. J’ai le cœur qui bat, qui bat, qui bat… boum, boum, boum fait sa grosse caisse et ma chamade se terre dans son coin un peu apeurée de tant de bruit aussi... [Lire la suite]
Posté par sibal33 à 18:48 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , ,