07 novembre 2018

je sais qu’elle est toujours là, en embuscade

Elle est tenace, depuis son retour. Elle doit avoir faim de chair connue. Même s’il s’est passé deux ou trois ans depuis qu’elle m’a quitté pour un(e) autre, elle doit ne jamais m’avoir oublié. Je dois avoir un goût de retournez-y alors que ce n’est pas du tout réciproque. Et elle a dû profiter d’un moment de faiblesse de ma part, j’ai totalement baissé la garde depuis des mois et des mois, pour revenir s’installer en bonne squatteuse qu’elle sait être. Une envahisseuse. Mais aujourd’hui, j’ai décidé de m’en foutre, de l’ignorer, de... [Lire la suite]