30 juillet 2014

à bicyclette

Je fais le trajet en trois étapes (et éventuellement deux pauses minute) minimum et à partir de là, je peux espérer arriver au bureau à une heure que je juge décente, c’est-à-dire avant que l’équipe de nuit ait terminé son travail et si possible, au moins une demi-heure avant l’arrivée du premier tram. Sinon, ça sert à rien que je me décarcasse si c’est pour arriver à la même heure que d’éventuels autres. Autant rester une demi-heure de plus au lit mais non, cette idée-là ne me convient pas car si c’était le cas, je sais que je ne... [Lire la suite]