12 août 2018

comment je dois le prendre ?

Vendredi, en rentrant du boulot, à l’heure du déjeuner, j’ai ouvert la boîte aux lettres et j’y ai vu une enveloppe à mon nom, un peu épaisse et comme je n’avais rien commandé nulle part, sur Internet, je me vraiment demandé de quoi il pouvait s’agir. Dans l’ascenseur, j’ai tourné et retourné l’objet en question pour avoir un indice mais arrivé au cinquième, là où j’habite (ça tombe bien, hein ?), j’ai ouvert la porte de chez moi et me suis précipité dans la cuisine pour l’ouvrir, le paquet. J’en ai sorti un livre. « Le... [Lire la suite]

23 février 2016

putain, encore cinq ans, ben y a qu'à manger des pommes

Je crois que je commence à comprendre ce que pouvait ressentir Jacques Chirac, avant d’être enfin élu président de la république, dans les deux ou trois ans qui ont précédé cet évènement majeur dans sa vie. Et je commence aussi à comprendre pourquoi les Guignols de l’Info de l’époque en avait après lui en lui faisant dire « putain, encore deux ans » car moi, c’est exactement ce qui m’arrive en ce moment. Je compte les années. Non pas en vue d’être élu président de la république, ni française ni d’ailleurs, d’ailleurs (tiens,... [Lire la suite]
03 décembre 2014

si versaillais m'était compté

Quelle ne fut pas ma surprise, lundi matin, alors que je finissais de ranger mes courses du lundi matin (que les choses sont bien faites !), à la caisse de chez Auchan (je dis à la caisse mais je veux dire, à la caisse à laquelle j’étais, évidemment), et une fois tout rangé, une fois le moment du paiement arrivé, j’insère ma carte bancaire dans le lecteur destiné à cet usage (que les choses sont bien faites, encore une fois !) et on me demande de valider si je paie comptant ou à crédit. Comme toujours, même si je le suis... [Lire la suite]
14 mai 2014

chariot de desserts

Il y a un élément essentiel, dans un mariage, c’est le gâteau, la pièce montée, le dérapage sucré qu’on se pardonne parce que franchement, si on ne se fait pas plaisir ce jour-là, quand peut-on le faire ? Alors, j’ai décidé de ne pas prendre le gâteau chez le traiteur qui s’occupe du reste du buffet dînatoire mais de le prendre chez un pâtissier que j’aurai choisi moi-même. Et aujourd’hui, je me suis donné la mission possible de prospecter plusieurs d’entre eux. C’est ce que j’ai fait et je suis rentré chez moi avec cinq... [Lire la suite]