11 juin 2019

se concentrer pour ne pas se disperser

Quand je ne suis pas plus inspiré que ça pour écrire et surtout, quand je m’y prends un peu tard dans la journée (aujourd’hui, je commence d’écrire à 16h11, l’heure du goûter, pas celle de noircir des pages blanches !), j’ai un mal fou à me concentrer sur les minimum trois paragraphes que je me dois (que je me doigt ?) de faire par jour. Oui, parce que trois, je ne peux pas faire moins. Sinon, ça fait un peu branleur. Ou fumiste. Même si je préfère être un branleur qu’un fumiste. Et pourtant, on m’a réellement traité de... [Lire la suite]

14 avril 2018

ce n'est pas trop tard ?

Excusez-moi, il n’y a plus beaucoup de monde, est-ce que je n’arrive pas trop tard, par hasard ? Parce que d’habitude, je fréquente cet endroit de bonne heure, soit le matin, soit en début d’après-midi soit, au pire du pire, au moment du goûter, entre 15 et 18h, en gros. Oui, parce que ça m’est difficile d’être plus précis, à ce sujet-là. Enfin bref, là, aujourd’hui, avec la semaine que je viens de passer, où j’ai plus vécu la nuit que le jour, où j’ai plus dormi le jour que la nuit, je me suis retrouvé un peu déboussolé, comme... [Lire la suite]
15 juillet 2017

écrit vendredi pour samedi

Demain, à l’heure où blanchira peut-être la campagne… non, un peu plus tard, à vrai dire. Demain, vers 9h voire 9h30 à tout casser, sauf ma montre, si tout va bien, nous partirons directement de mon boulot pour St Maixent. Le président va me rejoindre ici par le bus et le tram (un changement à La Gardette avec le 32 ou un changement à la mairie de Lormont avec le  7, à moins que ça ne soit l’inverse ?), pour environ 9h et le temps que je termine ce qui ne serait éventuellement pas fait, après, ce sera le top départ. ... [Lire la suite]