07 novembre 2014

coupure d'Elektra

Quand on est crevé au sens double (être fatigué et avoir ce qu’on appelle bêtement le rhume alors que c’est peut-être une pharyngite ou une laryngite ou encore de cogite au garrot – « garrot cogi-i-i-te » comme aurait pu chanter Brassens), il est difficile de sortir le soir en sachant, qu’en plus, on sort aussi le lendemain soir et que de toute façon, on se lève tôt, comme chaque jour, comme toujours, chaque lendemain de soirée dehors. Alors qu’il commence à faire un temps à ne pas coucher dehors, en plus. J’ai une vie... [Lire la suite]