08 juin 2021

est-ce qu’un jour, tu m’auras oublié, moi aussi ?

Ce matin, je me suis levé en me demandant vraiment si un jour, tu m’auras oublié, moi aussi. Parce que si tu m’oublies, c’est que je ne serai pas le seul à ne plus faire partie de tes souvenirs. Et quand cette idée saugrenue mais probable m’effleure, j’avoue que j’ai tendance à la balayer d’un geste de la main. À reprendre une ancienne habitude, celle de faire l’autruche car ne pas affronter la réalité, c’est tellement plus confortable. C’est tellement moins triste. Ce matin, j’y ai longuement pensé. Parce que c’est sûr, un jour, tu... [Lire la suite]

23 avril 2021

les amoureux sur les bancs publics

« Les amoureux qui s’bécotent sur les bancs publics, bancs publics, bancs publics, en s’foutant pas mal du r’gard oblique des passants honnêtes… » Ces deux-là, sur le banc public du parc, je les ai bien observés. Rien n’a dépassé. Pas un geste n’a été déplacé. Et de ce que j’ai pu entendre des paroles qu’ils ont échangées, aucun mot ambigu n’a été évoqué. Il a pourtant été question de « je t’aime » et de « pourquoi ? » et de « attention, si tu m’aimes… », mais ils semblaient se sentir bien... [Lire la suite]
20 février 2020

demandez à Gilbert

Alors, monsieur Eustache (c’est mon opticien), avez-vous des nouvelles de ma mutuelle ? Attendez, monsieur Stéphane, je regarde dans votre dossier car je n’étais pas là hier et avant-hier et je ne sais pas si mes collègues ont avancé sur votre dossier… Attendez voir… Je suis venu pour ça, pour voir mieux. Mais si je pouvais ne pas trop attendre, ça serait encore mieux. Ah voilà... Ah non, je n'ai pas encore de nouvelles de votre mutuelle car comme toutes les mutuelles, il y a beaucoup de retard et je pense qu’elles traitent... [Lire la suite]
28 février 2016

Zheimer

Je ne sais plus où en est le plan pour lutter contre la maladie de Zheimer… Oui, il me semble bien que ce n’est pas le nom complet mais je ne me souviens plus du début et ce n’est pas grave puisque tout le monde aura compris de quoi je parle. En tout cas, c’est bien qu’on prenne le problème à bras le corps, il est temps qu’on s’occupe de tous ces malades qui perdent la tête. Malades dont le plus célèbre, on l’oublie justement trop souvent, était Louis XVI. Le plan de Nicolas Hollande comprend 18 objectifs, 20 recommandations et 35... [Lire la suite]
30 octobre 2014

ce qu'il fallait

Ce qu’il fallait     J’ai fait ce qu’il fallait même si je ne suis pas sûr que la morale approuve mon geste. Mais il fallait que je le fasse et je l’ai fait. Et soudain, je me sens mieux. Paradoxalement, plus léger. Comme si j’avais siroté mes hontes au point d’en avoir asséché tous mes remords. J’ai fait ce qu’il fallait même si j’ai mis longtemps à me décider car ce n’est jamais facile. Surtout quand on veut ne pas se faire prendre. Ça ne servirait tellement à rien de se trouver accusé de quelque chose qui... [Lire la suite]