03 février 2016

beurré pas gras

Y a quand même des fois où on peut se demander comment cela est-ce possible. Parce que franchement, c’est là qu’on voit qu’il y a des différences culturelles telles que l’incompréhension de l’autre ne pourra jamais se guérir et donc permettre de l’accepter totalement. Alors que ce serait justement la seule façon d’éradiquer l’intolérance et donc le racisme. C’est ce à quoi je pensais tout à l’heure en pensant à mon ami de cœur, Arnold, mon ami germain.  Non pas que moi, je sois celui qui n’aime pas, au contraire mais je... [Lire la suite]

29 juin 2015

écrire pour oublier et oublier ce qu'on écrit

Il y a des fois où j’écris des choses mais je les oublie. Et ensuite, si un jour je tombe dessus, de deux choses l’une : soit je me souviens de quoi il est question et pourquoi j’ai écrit ça, soit je me demande, je m’interroge et ma perplexité peut même me pousser à douter que ça soit moi qui ai écrit ça. Parce que comme je note aussi des phrases ou des petits extraits de livres qui me marquent, qui m’interpellent… il peut arriver que j’aie un trou noir. Et là, justement, j’en ai un à propos de quelques lignes. Je ne me... [Lire la suite]