21 juillet 2022

il est vraiment bien ton mec

Ah bonjour trésor, tu vas bien ? Smack, smack, smack ! Oui, beauté, je vais bien et toi ? Smack, smack, smack ! Ah, ça me fait plaisir de te voir, ça faisait longtemps, non ? Au moins deux confinements, je crois. Juste deux confinements ? Tu ne penses pas que ça fait déjà trois confinements, plutôt ? Peu importe, le plus important, c’est qu’on puisse passer du temps ensemble. Tu vas bien, alors ? Smack, smack, smack ! Oui, et toi ? Smack, smack, smack ! En tout cas, tu es... [Lire la suite]

29 juin 2022

c’était bon, hein ?

Alors, c’était bon, hein ? Oui, comme d’habitude. On a bien fait de se retrouver, ça m’a manqué, nos moments rien qu’à tous les deux. Ça va, tu n’as besoin de rien ? Euh non, ça va, merci. Tu sais, tu n’as pas besoin de te plier en quatre quand on est ensemble, je suis avec toi et je suis bien, il n’y a que ça qui compte. Bon, d’accord mais si tu as besoin ou envie de quelque chose, surtout, tu n’hésites pas, hein ? Si j’ai envie de quelque chose, ça ne pourra être que toi, dont j’ai envie. Et si j’ai besoin de quelque... [Lire la suite]
28 juin 2022

je veux bien être gentil mais il y a une limite à tout

Je veux bien être gentil mais il y a une limite à tout. Parce que franchement, après mon sexe, après mes slips, après mes fesses, il suffit qu’on leur donne un doigt pour qu’ils nous prennent un bras. Non, je veux bien faire plaisir à tout le monde mais mon blog n’est pas un terrain de revendications de mes organes et de mes sous-vêtements. Il y a un moment où j’aimerais bien reprendre la main ou plutôt, ne pas me laisser piquer ma place comme hier. Ce n’est pas que je sois particulièrement égoïste et très porté sur mon quant-à-moi... [Lire la suite]
18 juin 2022

mémoires de mes fesses (1)

Non, nous, ce n’est pas du tout notre genre de venir squatter l’ordinateur de notre propriétaire pendant qu’il dort. D’abord, parce que nous n’avons pas de doigts, nous. Nous avons juste deux lobes et un sillon et que dans ces conditions, il paraît évident qu’un clavier d’ordinateur n’est pas vraiment à notre portée. Et puis pourquoi faire, venir s’exprimer ici alors que nous n’avons aucune revendication particulière ni rien à réclamer. Non, nous sommes plutôt heureuses avec Stéphane qui est gentil avec nous même si c’est vrai que la... [Lire la suite]
25 mai 2022

mémoires d’un slip (rouge) 1

Chut, Stéphane dort et j’en profite pour venir écrire le début de mes mémoires sur son ordinateur portable. Il ne faut pas que je fasse de bruit pour ne pas le réveiller. En même temps, en règle générale, je ne suis pas du genre à faire de bruit et je ne cherche jamais à me faire remarquer. Certains de mes collègues disent qu’avec ma couleur rouge, je me fais forcément remarquer mais je ne suis pas vraiment d’accord avec eux car on ne se fait remarquer que quand on se montre alors que moi, finalement, comme je ne sors jamais, il n’y a... [Lire la suite]
21 mai 2022

un jour, toi aussi, tu seras vieille

Un jour, toi aussi, tu seras vieille et quand tu seras au coin du feu, en rependant à ta jeunesse, tu ne pourras pas effacer les outrages du temps et tu te lamenteras en te disant « si j’avais su » … Mais si tu avais su, est-ce que cela aurait pu changer quoi que ce soit ? Ce n’est pas la vieillesse qui t’aura rendu seule, ce n’est jamais la vieillesse qui rend seul, non, c’est souvent soi-même. Tu n’auras jamais été aimable et pourtant, je pensais que tu le savais, que pour être aimé, que pour que tu sois aimée, encore... [Lire la suite]

12 décembre 2021

Stéphane est gros comme une dinde

Ce n’est pas du tout ce que je voulais savoir mais en tout cas, c’est bel et bien de circonstance. En voulant traduire du français vers du portugais, hier, je me suis retrouvé à apprendre que j’étais gros comme une dinde. Et je peux vous dire qu’à moins de deux semaines de Noël, ça me fout un peu les pétoches. Je me demande si je ne préférerais pas subir plein de piqûres au lieu de me réincarner en dinde en plein mois de décembre. Alors, ils sont gentils les portugais, elle est gentille, Teresa et j’aime bien Joao aussi, son mari et... [Lire la suite]
07 décembre 2021

redevenir chien

Heureusement que la vie n’est pas linéaire et que chacun n’est pas déterminé dans un rôle fixe et définitif. Je m’explique : même si on n’a pas tous le même caractère, rares sont ceux qui ne sont que rapides ou lents, que gentils ou méchants, que braves ou couards. On n’est jamais ni tout blanc, ni tout noir car l’être humain a la chance d’être tout en nuances. Même les plus simples d’esprit (n’insistez pas, je ne donnerai aucun nom) et c’est aussi ce qui fait le sel de la vie, c’est que rien n’est figé et on peut très bien être... [Lire la suite]
15 septembre 2021

« accroche tes mains à ma taille »

Pardon ? Tu veux que j’accroche mes mains à ta taille ? Ben pourquoi faire ? Je n’ai pas spécialement envie de faire la chenille qui redémarre, moi. Fais la chenille tout seul si tu en as besoin mais ne m’oblige pas à jouer à ça. Pas ce matin, j’ai la migraine. Peut-être. En tout cas, je pourrais avoir la migraine. Elle pourrait arriver comme ça, sans prévenir et tu sais très bien que dans ces cas-là, moi, je ne suis plus capable de rien parce que je n’ai plus envie de rien, pas même de jouer avec toi. Même si c’est une... [Lire la suite]
24 août 2021

se promener avec Chouchou et Jean-Michel

Les vacances touchent (presque à leur fin) et c’est avec plaisir que j’ai vu débarquer Chouchou et Jean-Michel à Biscarrosse. L’un est plus bronzé que moi et l’autre est plus rectangulaire que tout le monde. L’un est serviable mais il est engagé pour ça et l’autre est gentil mais bon, des gens gentils, il en pleut. Des gens méchants aussi.  Sauf que les gens gentils, on ne peut pas leur reprocher d’être sympathiques. Bref, ils ont déboulé le même jour. Comme s’ils avaient passé leur été ensemble alors que je sais qu’il n’en était... [Lire la suite]