04 avril 2020

deux heures du mat’, j’ai des frissons (billet non garanti sans coronavirus)

Deux heures du mat, j’ai des frissons alors que je suis bien couvert sous la couette et je suis sûr qu’il fait nettement plus chaud dans le lit qu’en dehors. Quand je vais me coucher, le soir, jamais très tard, il fait souvent entre 18 et 19°, ce qui est largement suffisant, surtout quand ce n’est pas l’été mais ça serait génial en cas de canicule, ce qui n’est jamais le cas, malheureusement. Enfin bon, là, à deux heures du mat’, presque, en réalité, je viens d’appuyer sur le bouton de mon radioréveil, il est 2h07. Pour voir l’heure,... [Lire la suite]

01 avril 2020

les pois cassés (billet a priori garanti sans coronavirus)

Depuis dimanche, nous sommes passés à l’heure d’été (j’aurais plutôt appelé ça « heure de confinement » mais j’ai promis de ne pas parler du coronamachin dans le billet d’aujourd’hui, alors, je m’abstiens, sinon, je vais passer pour le rigolo de service – pas toujours drôle mais bon…) et donc, quand je me lève et que je te bouscule, tu ne te réveilles pas, comme d’habitude sauf que là, il me fait attendre un peu plus longtemps pour voir que le jour ne fait pas la grasse matinée, lui. Entre 6 heures 7 minutes et 6 heures 34... [Lire la suite]
29 mars 2020

mots contaminés (billet non garanti sans coronavirus)

Nous couvrirons la couvaison et nous croirons que la corrasion après qui nous courrions en avions sans raison depuis des ravins et des ravins allait pouvoir s’ouvrir d’une simple oraison. Nous cuirons un ourson et un oursin tous deux racornis dans une espèce de cuvaison et nous incurvons des couvains dans le but de les ranger dans des ouvroirs. À nos avirons, nous arrivons et nous nous ouvrirons, pas comme des vaincus nourris au feu des convois. Croirons-nous et sourirons-nous encore ? Ça sera beaucoup plus difficile d’écrire un... [Lire la suite]
28 mars 2020

achats de première nécessité (billet non garanti sans coronavirus)

Pardon madame, vous avez votre attestation de déplacement dérogatoire ? Merci. Attendez, ne partez pas, je vais contrôler votre caddy aussi, s’il vous plaît. Merci. Bon, tout d’abord, vous êtes combien dans votre foyer ? Vous vivez seule ? Parfait. Mais alors, dites-moi pourquoi vous avez acheté 6 paquets de 30 rouleaux de papier toilette ? Parce que vous êtes fragile des intestins et que vous avez tendance à faire diarrhée quand vous êtes angoissée ? C’est un peu exagéré, non ? Bon, et pourquoi dix,... [Lire la suite]
27 mars 2020

chiffre d’affaires en baisse (billet non garanti en coronavirus)

Wesh, wesh, yoo ! Comment je fais, moi, maintenant ? Y a plus personne dans les rues et moi, je me retrouve avec beaucoup de stock que j’arrive pas à vendre. Je peux même pas faire un hashtag « Qui n’en veut de ma beuh ! » parce que même si les gens se connecteraient dessus, ils pourraient même pas venir en chercher. Pourtant, je suis toujours au même coin de rue, au même bas d’immeuble mais personne vient plus me voir. Et moi, si je la vends pas, mon herbe, je perds des sous, car je l’ai payée cash à mes... [Lire la suite]
25 mars 2020

les soirées échangistes (billet garanti sans coronavirus)

Bonjour, vous venez souvent dans ces soirées libertines ? Oui, on peut dire que oui. J’aime rencontrer des gens nouveaux (et intéressants ?) et je pense que s’ouvrir aux autres est le meilleur moyen de ne jamais être égoïste, ni égocentrique ni autocentré sur soi-même. Je n’aime pas les gens qui pensent que le soleil se lève dans leur nombril et se couche dans le trou de leur cul. Alors oui, je viens assez souvent dans ces soirées libertines et je peux vous dire que ça me fait un bien fou. Ça m’entretient. Bonsoir, vous... [Lire la suite]

23 mars 2020

mesures pour le confinement (billet non garanti sans coronavirus)

Alors voilà, moi, Stéphane 1er, dictateur à vie, j’ai décidé de prendre certaines mesures au sujet du confinement. En premier lieu, j’ai une pensée pour toutes ces personnes sans domicile fixe à qui on demande de rester chez elles et à qui on reproche de ne pas le faire et pour cause, elles n’ont pas de chez elles vu que chez elles, c’est dans la rue. J’ai d’ailleurs du mal à imaginer comment on peut se confiner dans la rue mais il est vrai que moi, de mon manoir, je n’ai qu’une vue très étriquée des pauvres et des nécessiteux. Alors,... [Lire la suite]
22 mars 2020

confiné dans mon palace (billet non garanti sans coronavirus)

Moi, le confinement ne me pose aucun problème. Parce que j’aime bien rester chez moi aussi. On m’a souvent surnommé le sirop de la rue mais j’ai également un côté casanier qu’il ne faut surtout pas négliger et là, cette obligation de ne pas sortir, finalement, elle me convient bien. Elle me permet de bien profiter de tout le confort de ma modeste demeure. De mon humble domaine. Le plus dur, c’est de me passer de tout mon personnel : mes serviteurs, mes servantes, mon majordome, mon chauffeur, mes cuisiniers, mes jardiniers et mes... [Lire la suite]
11 février 2020

un placement garanti de 3% sur 12 mois

Il paraît que Marine Le Pen a lancé une souscription nationale pour récolter des fonds en prévision des prochaines élections présidentielles. Moi, je suis prêt à lui envoyer un chèque pour montrer ma bonne foi et surtout, mon impartialité. Un chèque de 0.00 euro car ça ne vaut pas plus. Je vous jure que j’y ai pensé, que j’étais prêt à dépenser un timbre pour ça même si rédiger l’adresse du Rassemblement National sur une enveloppe, quelque part, ça m’arrachait un peu la gueule. Mais je ne peux pas car le minimum qu’on peut... [Lire la suite]
01 novembre 2017

je suis un enfant naturel

J’en connais deux qui vont être surpris, surtout une, quand ils vont lire le titre de ce billet. Ce sont mes parents et donc ma mère. Parce qu’ils ne le savent peut-être pas mais je suis un enfant naturel, principalement pour eux. Évidemment, ce que je dis, ce que j’écris, là, ça peut sembler abscons mais non, que nenni, la preuve ? Je vais vous expliquer illico presto et pas plus tard que maintenant. Vis-à-vis de mes parents, je suis un enfant naturel tout comme vis-à-vis de mes neveu et nièce, je suis un oncle naturel, clown,... [Lire la suite]