06 mars 2018

tiens, il pleut !

Tiens, il pleut ! Il faut dire qu’il y avait longtemps. Au moins deux jours. Et là, ça me semble être de l’eau de grosse pluie, genre giboulée. Oui, parce que sur la terrasse, les traces ne sont pas les mêmes que quand il s’agit d’une bruine ou d’une simple ondée. Non, là, ça ressemble à  une bonne pluie de derrière les fagots, une bonne pluie des familles. Je me répète, mais ça m’a tout l’air d’être une giboulée. Comme au mois de mars. Pardon ? Nous sommes au mois de mars ? Ah oui ? Déjà ? Enfin non, je... [Lire la suite]

29 décembre 2017

à la turque ?

Forcément, avec un titre de billet pareil, j’imagine que mes nombreux lecteurs (moins de dix !) ont tout de suite pensé que j’allais parler des WC à la turque. Comme si je ne pouvais écrire que sur des sujets communs ou obscènes avec force allusions coquines et force sous-entendus à double-sens. Eh bien, non, je ne pense pas qu’à la gaudriole ou aux choses triviales, la preuve ? Je voulais parler mécanique, aujourd’hui. J’avais envie de parler de ces mécaniciens qui bossent dans les garages et qui font un métier que je ne... [Lire la suite]
21 juin 2016

quel été, quel été moche

Ah ça oui, qu’elle était, qu’elle était moche, cette première journée de l’été… C’est dommage parce que vraiment, on peut dire que ça avait bien commencé, il ne faisait pas trop chaud en allant au garage, à 3h45, cette nuit, bien au contraire, il faisait même très bon. C’était vachement agréable. Et je suis parti travailler. Aucun incident sur la route. Pas de bazar sur mon bureau après un week-end forcément trop court. Et j’étais habillé en jaune (mon tee-shirt) et Émilie aussi, mais le sien, il avait des fioritures, des espèces de... [Lire la suite]
16 avril 2016

j'ai cru avoir perdu ma fesse gauche

Incroyable ! Non, ça n’est pas une gaine mais c’est tout bonnement incroyable ! C’est incroyable comme les choses peuvent être difficiles à croire. Je sais, je me répète mais c’est pour bien montrer combien tout ça me semble extravagant. Pour ne pas dire effarant. Voire inouï. Hier matin, je me suis levé avec une putain de douleur très forte dans la fesse gauche, juste au milieu, en plein dans le jambon d’York. Comme lundi dernier. Une douleur forte au point d’avoir du mal à m’habiller tout seul. Du coup, j’ai dû me... [Lire la suite]
12 mars 2016

l'autruche

"Bienheureux, les simples d'esprit." En sortant de l’immeuble, en me dirigeant vers la rue où se trouve mon garage, j'aperçus un drôle d'oiseau femelle. Sans aucun doute. Avec une ribambelle de nœuds blancs dans les cheveux roux, relevés en une espèce de chignon informel. La dame marchait normalement, quand, au moment de passer devant une boutique qui, lorsqu'elle est fermée, nous renvoie notre image comme un miroir géant, elle s'est arrêtée devant pour remettre ses cheveux le plus ou le moins d'aplomb possible et sa mini-jupe en... [Lire la suite]
11 novembre 2015

Bordeaux, chapelle ardente

Encore une fois, ce matin, encore une fois, ce fut un sentiment de désastre quand je suis parti au garage par mon chemin habituel, celui que prennent nombre de jeunes noctambules sur-alcoolisés, livrés à eux-mêmes, en totale et incompréhensible liberté. Rien qu’entre chez moi et le cours Pasteur, au bout de la rue des Ayres, j’ai dénombré onze cadavres. Onze bouteilles vidées de toute leur substance. Onze bouteilles essorées. Onze bouteilles abandonnées à leur triste sort mais, étonnement, onze bouteilles comme indemnes. Pas du tout... [Lire la suite]

28 juillet 2015

revel es

Pour ceux qui n’auront pas compris le titre, je vais l’expliquer à demi-mots tout de suite en vous disant qu’il y a des jours à se lever à l’envers. Et c’est ce qui m’est arrivé ce matin, à 3h55 quand ce fut l’heure officielle de me sortir de ma torpeur encore très ensommeillée et qu’il a fallu mettre d’abord un pied par terre, le droit (car je dors du côté droit du lit) et ensuite le gauche. Et non pas l’inverse, sinon, ce serait vraiment trop casse-gueule. Et dès le réveil, je n’aime pas faire des galipettes comme si je me... [Lire la suite]
14 mai 2015

par omission

Tu en fais une tête ! Ne nous dis pas que tu as encore perdu les clés de la voiture ? Ou encore les clés de la porte du garage ? Ou que tu n’as pas encore égaré tout ton trousseau de clés ? Comme l’autre fois, quand tu les avais laissées sur le portail, côté rue et qu’il a fallu qu’on fasse refaire la serrure et tout et tout. Tu as ta tête des jours où tu as perdu quelque chose. Celle des jours où on va passer tout notre temps à tenter de retrouver ce que tu as perdu dans les méandres de ton esprit vagabond et que,... [Lire la suite]
30 janvier 2015

en voie de disparition

Ce matin, je suis parti de chez moi, de très bonne heure, il faisait encore nuit froide et humide et j’étais quasiment le seul à marcher dans les rues, sauf quand j’ai croisé un groupe de jeunes avinés en manque de faire du bruit, sans doute car ils n’ont pas tardé à shooter dans les poubelles vides pour les renverser. Et pendant ce trajet de moins de dix minutes jusqu’au garage de la rue Ducru, j’ai eu l’occasion de croiser quelques cadavres. Et j’ai alors réalisé, subitement, qu’une espèce était en voie de disparition et je ne le... [Lire la suite]
18 août 2014

la ville chôme et dort

Travailler un jour férié comme celui de vendredi dernier, le 15 août, c'est quelque chose de véritablement spécial. L'atmosphère de la ville, à 4h30 du matin, quand je suis sorti de chez moi pour me rendre au garage de la rue Ducru, était particulière. Je connais bien l'ambiance habituelle des rues au petit matin quand se croisent les noctambules qui rentrent chez eux et les autres, ceux qui en sortent pour aller bosser. Vendredi  matin, c'était vraiment différent. Il n'y avait presque personne qui déambulait au hasard des... [Lire la suite]
Posté par sibal33 à 14:50 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , ,