05 octobre 2016

à l'étude

Étymologiquement, c’est celui qui prend des notes.  Apparemment, c’est quelqu’un d’austère et de coincé. Quelqu’un qui travaille dans un bureau tout de bois revêtu, avec des couleurs sombres et des fenêtres plutôt obstruées pour créer une atmosphère feutrée voir sinistre. En même temps, quand on y va, bien souvent, c’est pour parler de quelqu’un qui est mort. L’ambiance est donc rarement à la fiesta quand on va en visiter un. On n’y fait jamais tourner les serviettes et on n’y danse pas plus. Même si le plancher de son bureau est... [Lire la suite]