11 novembre 2018

le pipi des grands hommes

C’est avec une certaine émotion que je me suis laissé aller à regarder la commémoration du centenaire de la Grande Guerre, celle de 14-18, sur France 2, tout à l’heure. Parce que c’est bien de ne pas oublier. Parce que les jeunes générations n’ont plus de lien avec ce drame. Et bientôt, dans quelques vingt ou trente ans, ça risque d’être la même chose, pour celle de 39-45. J’ai aimé la sobriété de la mise en scène, les choix musicaux : le violoncelle sur du Bach, ce qui m’a rappelé Rostropovitch, en 1989, lors de la chute du mur... [Lire la suite]

07 mai 2018

le coup du lapin

Finalement, ça ne doit pas être si facile que ça, d’être un lapin. Si on y regarde de plus près voire de très près, c’est un animal qui n’est pas spécialement protégé contre ses prédateurs. C’est vrai, prenez le fait qu’il ait surtout deux ou trois dents bien acérées mais qui ne lui permettent pas de mordre réellement son adversaire au point de le tuer. Prenez aussi le fait qu’il a des griffes mais pas au point de blesser mortellement ses assaillants. Et puis, il a beau avoir deux grandes oreilles et une petite queue en boule, on ne... [Lire la suite]
22 janvier 2016

dans son caddy, il crie ton nom, liberté

Entre les jeunes générations, des bébés aux étudiants, on ne peut pas dire que c’est une histoire d’amour ni qu’entre nous, la vie est un long fleuve tranquille. Loin de là. Mais commençons pas le commencement, comme s’est dit Dieu, à l’aube du premier jour alors qu’il n’avait rien à faire et qu’il se demandait bien comment il allait pouvoir occuper son énième journée de loisirs. À l’époque, il n’y avait que des RTT. Mais faut-il avoir des regrets sur cette époque que nous n’avons pas connue ? Non, on en a déjà assez comme ça... [Lire la suite]
11 novembre 2014

canards déchaînés

Il y a toujours eu un décalage entre les jeunes et ceux qui le sont moins ou qui ne le sont plus. On appelle ça le conflit des générations. Rien à voir avec les problèmes qui existent entre les canards, qu’ils soient de surface, plongeurs ou piscivores. Et j’aurais même pu entrer dans les détails des colvert, siffleur et mandarin pour ne citer que ces trois-là. Et là, quand il y a des problèmes, on appelle ça un conflit de canard. Vu de notre humanité, c’est très, très bon mais vu de leur anatidité, c’est moins excitant. Après ce... [Lire la suite]