07 décembre 2020

des plages horaires

Sous les pavés, les plages horaires. Sous les pavés de mon attente de toi, les plages horaires de quand je peux enfin t’apercevoir, te voir même si ce n’est qu’à la dérobée. Des œillades furtives. Des regards en coin. Des lunettes noires pour ne pas être remarqué moi-même. Et un masque pour ne pas te donner l’impression que je t’espionne, prêt à t’envahir dès qu’une occasion se présenterait… Mais où et quand ? Où pourrais-je te voir encore un peu plus ? Quand pourrais-je te voir vraiment ? Peut-être as-tu des moments,... [Lire la suite]

10 mai 2019

dix minutes montre en main, pas une de plus

Qu’est-ce qu’on peut faire en dix minutes montre en main, pas une de plus ? Aller de faire cuire un œuf dur ? Même quand on est un dur à cuire ? Non, ça ne m’intéresse pas même si je sais qu’il m’en reste 4, des œufs, dans le réfrigérateur. Et qu’il va bien falloir que je les cuise, avant qu’ils n’arrivent à date. Ils me laissent le choix dans la date ? Mécaniquement, c’est impossible. Qu’est-ce qu’on peut faire en dix minutes montre en main, pas une de plus ? Écrire un billet pour le publier dans mon... [Lire la suite]
25 septembre 2015

il automne

Il automne à pas furtifs, chantait Barbara dans ce que je considère être une de ses plus belles chansons appartenant à sa dernière période. Une chanson qui lui collait si bien à la peau. Et qui m’allait comme un gant. Parce que l’automne qui vient, ce n’est pas triste du tout. C’est parfois un peu gris, un peu déprimant parce qu’on sait qu’on ne va pas vers les beaux jours, bien au contraire et même ces derniers, on sait qu’ils raccourcissent comme une peau de chagrin. Mais l’automne, c’est aussi la flamboyance des étés indiens. J’ai... [Lire la suite]