01 novembre 2019

la poule aux yeux fermés

Je me demande si… Je me demande ce que penser une poule quand elle pond un œuf et quand elle pense qu’il sera peut-être fécondé. Peut-elle ressentir une certaine fierté mêlée d’une certaine extase à l’idée que le coq dont elle est bêtement amoureuse, soit le père de son futur poussin ? Il paraît qu’il va pleuvoir pendant une bonne quinzaine de jours et même si on aperçoit du soleil, de temps en temps, ça ne durera pas vraiment. C’est ainsi que les choses se font et se défont : après plusieurs canicules successives sur... [Lire la suite]

14 novembre 2016

proxémique

« Ensemble des observations et théories que l'Homme fait de l'espace en tant que produit culturel spécifique » (d’après Edward T. Hall), la proxémie ou proxémique est, plus vulgairement parlant, la découpe de l’espace autour d’un corps. Et ces espaces se mesurent en distances, elles-mêmes divisées en quatre catégories. Que voici :  Distance publique : au-delà de 3m60. C’est aussi la distance de fuite, celle qui permet à quelqu’un de partir en courant, sans risque d’être rattrapé, a priori. On appelle ça... [Lire la suite]
09 mars 2014

every cloud has a silver lining

C’est un peu comme si on sortait d’une longue hibernation mais pas d’une hibernation à cause du froid, non, plutôt d’une espèce de déluge. Comme si les tuyaux du ciel avaient eu une fuite et que les anges n’avaient pas réussi à la déceler et donc, encore moins à la réparer. Tu parles d’une vie d’ange, toi, si c’est pour passer ton temps à tenter de colmater les nuages. Si on avait su, on aurait signé pour l’enfer, là, au moins, à condition d’aimer la canicule, il n’y pleut jamais. Mais voilà, si on savait tout à l’avance, rien... [Lire la suite]
28 décembre 2013

je marche dans la ville

Moi, je marche dans les villes / les banlieues, les bidonvilles / sur le pavé des ports / et sur l’asphalte vil / visitant le décor / des amours difficiles Moi, je suis l’amateur d’ombres / l’explorateur des décombres / le croiseur du grand vide / l’amant de la pénombre / le flâneur intrépide / aux fantasmes sans nombre… Tout à l’heure, moi aussi, je marchais dans la ville. Je me le suis même dit, tout bas : je marche dans la ville. Je rentre chez moi et je marche dans les rues de la ville. Je sors d’une séance de cinéma, je ne... [Lire la suite]
02 décembre 2013

deux qui les tiennent

Oui, je suis parti en ville pour tenter de trouver deux maniques. Car j’ai fini d’user les miennes, dimanche matin, en préparant un flan au millet avec des dés de pommes, de la manzana et de la cannelle. Toute une histoire car c’était la première fois que je tentais ce genre de dessert. Et vendredi j’avais acheté un nouveau moule en silicone avec un système de fermeture intégré et un support en verre amovible. Un truc vraiment pas cher et j’aurais dû m’en douter mais parfois, l’appel du prix pas cher est plus tentant que tout et je me... [Lire la suite]