28 décembre 2020

plein les mains

On m’a arrêté parce que j’en avais plein les mains, soit disant. Moi, je veux bien mais encore faudrait-il le prouver, que j’en avais vraiment plein les mains. Alors que moi, quand on m’a attrapé, je me promenais sur les quais de Garonne et je respirais cet air frais, presque froid et je ne pensais qu’à une seule chose : rentrer chez moi et me mettre au chaud. Déposer ma casquette sur le vestiaire de l’entrée, enlever le foulard que j’avais autour du cou et retirer mon blouson-doudoune. Et quitter mes chaussures pour prendre mes... [Lire la suite]

23 septembre 2020

les mains fatiguées

Je pense que ça ne m’était jamais arrivé avant. J’ai déjà eu froid aux mains, j’ai déjà eu des ampoules aux mains à force de visser ou de dévisser en montant des meubles, j’ai déjà eu mal aux mains parce que je m’étais coupé, coincé, tapé dessus ou que sais-je encore mais je crois, non, j’en suis sûr, je n’avais encore jamais été fatigué des mains comme ce fut le cas, hier soir. Je ne sais pas ce que j’ai branlé (facile !) mais j’avais les mains crevées, épuisées, flapies. Des mains éreintées. Je suis éreinté des mains. Je suis... [Lire la suite]
16 juillet 2020

l’application WC publics

Lundi matin, avec le patron, nous sommes allés marcher sur la plage, les pieds dans l’eau, dans les vagues et comme ça faisait déjà un moment que j’avais petit déjeuné et bu deux ou trois demi-mugs de café, forcément, j’ai eu envie de faire pipi et comme il ne faut pas compter sur moi pour pisser dans l’océan... Non, il ne faut pas croire que je n’en suis pas capable, c’est juste que l’eau était tellement froide que rien qu’y mettre quelques orteils, ça me semblait impossible et comme je n’allais pas non plus faire le concours de... [Lire la suite]
19 mai 2020

il fait trop…

Hier après-midi, alors que j’étais dans de bonnes dispositions physiques, mentales et intellectuelles, je n’ai pas pu me motiver pour écrire le billet du jour à l’avance car j’avais un peu trop chaud et quand il fait trop chaud, j’ai le cerveaux un tantinet plus ramolli qu’en temps normal. Mon cerveau et les neurones qui l’habitent sont très sensibles aux variations de température, ils n’aiment pas les canicules et préfèrent avoir froid plutôt que chaud. Et avoir trop froid plutôt que trop chaud. Hier, en fin de journée, après avoir... [Lire la suite]
05 avril 2020

à 14h, il a fait chaud (billet presque garanti sans coronavirus)

Waow, il a fait super chaud, hier après-midi. C’est impressionnant comme la température monte d’un seul coup (je ne parle pas de la mienne mais de l’extérieure)  et après déjeuner, vers 13h15, c’était limite un peu limite (curieuse répétition mais je vous rassure, elle est bien volontaire) et j’avais gardé mon espèce de veste d’intérieur juste histoire de m’assurer que je n’aurais pas froid en m’installant confortablement dans un des deux fauteuils relax de la terrasse. Plus bas, j’étais en short. Il ne m’a pas fallu tant de... [Lire la suite]
23 février 2020

dans l’attente qu’ils se réveillent

Il fait froid chez ces gens. Je me suis permis de pénétrer chez eux pendant leur sommeil et je suis là, dans la cuisine, j’ai froid aux pieds et j’ai froid aux mains. Peut-être est-ce dû à l’émotion qui m’étreint, celle d’être là, chez des inconnus, à leur insu, pendant qu’ils dorment, pendant qu’il profitent d’un repos probablement bien mérité, leur dernière fin de nuit, si ça se trouve, ça va dépendre de mon humeur, si je décide d’aller au bout de mon projet ou pas. Voire, si je me dégonfle car ça ne s’improvise pas, ce que j’ai... [Lire la suite]

15 juillet 2019

mes ongles d’Amérique

Avant-hier, en prévision de venir chez mes parents, j’ai décidé de me couper les ongles des doigts de la main et des orteils (pourquoi précisé-je de la main pour les doigts vu qu’ils ne peuvent être que de la main ?) et comme bien souvent, quand ça m’arrive de me faire ça intégralement, je me dis que ce serait bien que je retienne la date pour me souvenir, la prochaine fois que je le ferai, pour me souvenir de quand je l’avais fait la fois précédente. Histoire de voir combien de temps, ça dure, la pousse des ongles avant que ça... [Lire la suite]
27 avril 2019

il tombe des rayons de soleil

J’en ai un peu assez de ce temps où on ne sait plus à quel saint se vouer ni quoi porter pour être, un coup étanche et l’autre, pas trop en sueur. C’est vrai ça, le matin, quand je sors, d’assez bonne heure (mon Dieu, quel bonne heure !), il fait frais, alors, je mets un vêtement un peu chaud et un foulard pour les éventuels courants d’air et pour ne pas avoir un choc thermique en sortant de chez moi mais rapidement, surtout si je suis en tram mais aussi à pieds, j’ai chaud, pour peu qu’il y ait du soleil, dehors mais pas que…... [Lire la suite]
11 décembre 2018

la gueule de bois

J’ai un peu mal à la tête mais je ne sais pas si c’est dû au froid piquant, tout à l’heure, en allant déjeuner en ville (« c’est le patron qui régale ») ou parce que les deux flûtes de champagne de 8h30, ce matin, c’était quand même un peu âpre. Ça m’a légèrement tourné la tête et j’ai eu un peu de mal à me remettre au boulot d’une façon aussi concentrée que d’habitude. Ou que chez Nestlé. Bref, comme le reste de la matinée a été compliqué du point de vue du boulot, autant vous dire que ça n’a pas été la meilleure matinée de... [Lire la suite]
23 novembre 2018

il pleut et dehors, les archéologues sont un peu dans la boue

C’est un vendredi humide. Il pleut. Il pleut et dehors, les quatre archéologues sont obligés de travailler dans une espèce de bouillasse. Les autres jours de la semaine, ils ont passé leurs journées dans un froid glacial et sec. Aujourd’hui, c’est frais et humide. Je ne sais pas quel est le meilleur temps pour eux. Et quand je vois leur petite caravane de la mairie, apparemment sans fenêtre, je me dis qu’ils n’ont même pas eu la chance d’écouter la pluie taper sur les carreaux. Juste sur le toit. Tout ça est d’une tristesse pas... [Lire la suite]