22 septembre 2022

qu’est-ce que je pourrais compter ?

Qu'est-ce que je pourrais compter ? Je me le demande souvent : tiens, si je comptais… ? Mais si je comptais quoi ? Après avoir compté les lentilles, les grains de riz, les noisettes, les cure-dents, les haricots verts… Je ne sais pas ce que je pourrai m’amuser à compter qui n’ait jamais été fait auparavant, par personne d’autre. Et qu’on ne me dise pas les pois chiches, c’est déjà fait aussi. Et qu’on ne me dise pas les pois cassés parce que je n’aime pas compter les choses qui ne sont pas en bon état. Ou alors, ce qui... [Lire la suite]

23 juillet 2022

quand tu auras 60 ans, mon gars

Quand j’avais sept ou huit ans, si on m’avait dit qu’un jour, j’aurai ma première grosse crise de migraine à 15 ans et que ça n’allait faire qu’empirer d’année en année jusqu’à environ 56 voire 57 ans, je ne l’aurais pas cru car c’est difficile à imaginer. Et si on avait réussi à me convaincre, j’aurais hésité à signer le contrat pour passer d’enfant à adolescent avant d’en signer un autre pour devenir adulte. Et je passe sous silence, le contrat pour passer d’adulte à retraité et ensuite, au statut de vieux. Quand j’ai eu 18 ans, si... [Lire la suite]
14 juin 2022

au hasard, Balthazar

Dimanche, on a voté, enfin, pas beaucoup de français ont voté mais on a voté. Et comme je l’ai laissé sous-entendre à la fin de mon billet d’hier, je manquais de motivation, cette fois. Je ne sais pas très précisément pourquoi. Je me doute pour ce qui en est des grandes lignes mais bon, je ne vais pas m’étaler dans des généralités qui ressembleront à des clichés, je préfère juste mettre un peu de légèreté dans tout ça et vous donner quelques indices quant à mon choix, qui n’a pas été celui du roi, pas même celui d’un prince, non... [Lire la suite]
24 avril 2022

champagne pour tout le monde

Ce soir, je propose qu’on serve du champagne pour tout le monde. Parce que, soit nous fêterons la non-élection de la première femme présidente de la république française ; soit, nous serons obligés d’oublier qu’elle a été élue (y penser et puis oublier, c’est récurrent, chez moi) et, par conséquent, ce soir, je vais boire. Je boirai quoi qu’il en soit et quoi qu’il se passe. Et dans le meilleur des cas, je n’aurai pas besoin de prendre la flûte de trop car je ne veux pas non plus être malade demain matin. Nous boirons l’apéritif... [Lire la suite]
12 avril 2022

quand je serai bien vieille à la chandelle

J’ai toujours eu une passion folle pour l’Ode à Cassandre de Ronsard (Mignonne, allons voir si la rose…) car c’est à mes yeux la quintessence de la poésie française en 18 vers d’une beauté parfaite. Je reconnais humblement que c’est très réducteur de ma part car Ronsard a écrit d’autres merveilles comme Quand vous serez bien vieille (Quand vous serez bien vieille, au soir, à la chandelle / Assise auprès du feu, dévidant et filant / Direz, chantant mes vers, en vous émerveillant / Ronsard me célébrait du temps que j’étais belle…) que... [Lire la suite]
24 mars 2022

Tino, Elsa et Louis

En deux jours, lundi et mardi, j’ai rencontré trois personnalités majeures de la vie culturelle française. Trois grands artistes décédés (les meilleurs ne sont-ils pas tous morts ? Est-ce que tout n’était pas mieux avant ? Même dans chez les chanteurs ? – De toute façon, il n’y a plus de saison. Pas même celle des amours, on dirait…) et je dois reconnaître que sans vouloir installer une échelle de valeur, il y a quand même une légère différence entre l’un d’entre eux et les deux autres. Tout d’abord, deux d’entre eux... [Lire la suite]

23 janvier 2022

un dimanche sans funérailles

Je ne suis au courant de rien, au niveau des actualités françaises ou internationales, depuis une semaine. La seule chose que j’ai su, c’est la mort de Gaspard Ulliel. Forcément, ça m’a touché parce que je sais ce que c’est désormais, de perdre un être (très) cher mais aussi et surtout parce que quelque part, quand on meurt à moins de 40 ans, c’est quand même assez absurde et quelque peu anormal. Même si je n’ai pas lu un seul journal, consulté un seul site spécialisé ni vu aucunes infos à la télévision, j’ai quand même vaguement... [Lire la suite]
10 janvier 2022

des chiffres en toutes lettres et du porno

Attention, qu’on soit bien d’accord, il ne sera pas question du jeu Des chiffres et des lettres, dans ce billet mais des chiffres qu’on écrit en toutes lettres. Parce que, hier soir, alors que j’étais tout seul chez moi, que je matais des extraits de films pornos sur un site destiné aux plus de 18 ans, j’ai découvert qu’en anglais, quand on écrit part one (partie 1), ça se classe après part four (partie 4) et donc, si on enregistre toutes les parties du film, dans l’ordinateur, elles se classent dans l’ordre alphabétique et donc, si... [Lire la suite]
12 décembre 2021

Stéphane est gros comme une dinde

Ce n’est pas du tout ce que je voulais savoir mais en tout cas, c’est bel et bien de circonstance. En voulant traduire du français vers du portugais, hier, je me suis retrouvé à apprendre que j’étais gros comme une dinde. Et je peux vous dire qu’à moins de deux semaines de Noël, ça me fout un peu les pétoches. Je me demande si je ne préférerais pas subir plein de piqûres au lieu de me réincarner en dinde en plein mois de décembre. Alors, ils sont gentils les portugais, elle est gentille, Teresa et j’aime bien Joao aussi, son mari et... [Lire la suite]
12 novembre 2021

j’aime bien l’opéra (Madame Butterfly)

J’ai toujours été étonné qu’en anglais, papillon, ça se disait ‘butterfly’ comme la madame du même nom, dans l’opéra de Puccini mais le pire, pour moi, c’est que si je traduis littéralement ‘butterfly’ en français, en décomposant le mot, ça donne beurre et mouche. Donc, papillon, en anglais, ça se dit «  mouche à beurre » et ça n’est pas très vendeur, surtout pour un opéra. Vous imaginez ? Madame Mouche-à-beurre ? Non, franchement, c’est très décevant de savoir traduire l’anglais et le retraduire en français.... [Lire la suite]