17 août 2017

un bon coup de propre, ça fait du bien

Eh bien voilà, j’ai repris possessions de mon blog mais peut-être pas de tous mes moyens. Il faut dire et reconnaître qu’avec les grosses siestes que je me tape tous les après-midis depuis quelques temps, ça m’est difficile de faire autre chose et surtout, je suis un peu zombie, après, à chaque fois. Franchement, vous trouvez que c’est une vie, vous, de dormir deux heures (quand ce ne sont pas trois !) chaque jour alors que je pourrais mettre ce temps à profit pour… Je ne sais pas moi, pour… Pour ranger mes affaires dans le... [Lire la suite]

22 septembre 2016

sous les nuages exactement

On nous ment en permanence. On ne fait rien qu’à nous mentir. J’en veux pour preuve qu’on nous avait annoncé du soleil pour la journée et juste après déjeuner, dehors, je me suis rapidement installé dans mon fauteuil relax préféré (le premier des deux qui s’est présenté à moi) et j’ai fermé les yeux et j’ai écouté le silence, mon silence intérieur. C’était très agréable d’avoir les jambes au soleil, au doux soleil de ce début d’automne et la tête à l’ombre. D’ailleurs, je me la suis faite, encore une fois : « Ici... [Lire la suite]
23 décembre 2015

mais quelle est donc cette humidité qui me pénètre ?

Mais quelle est donc cette humidité qui me pénètre ainsi ? Aurais-je oublié de fermer un robinet quelque part dans la maison ? Allons vérifier de ce pas dans la cuisine, dans la salle d’eau et dans les toilettes, on ne sait jamais. Je suis encore dans ma tenue de travail, jeans et tee-shirt un peu odorants car je les ai portés ce matin pour aller travailler et donc, comme j’ai porté un carton de 6 kilos de saumon fumé d’un bras collé contre moi et un autre de 2 kilos de crevettes cuites dans l’autre main, forcément, je sens... [Lire la suite]
20 octobre 2015

trente-cinq ans après

Je me souviens très bien de ce rendez-vous imaginaire que j’ai évoqué dans le billet d’hier. Je me souviens très bien que j’avais à peine un peu plus de vingt ans. J’étais dans mes illusions les plus intenses, je pensais que Paris m’attendait à bras ouverts mais il ne m’a pas pris dedans. Pas comme dans la chanson. Et j’avais imaginé que je serai le grand écrivain de la fin du siècle dernier. Et si le siècle dernier a bien connu une fin digne de ce nom, il n’en fut pas de même pour moi car personne ne sait qui je suis. Et pour le plus... [Lire la suite]
27 septembre 2015

le marché indien

On dit de l’automne qu’il peut être un été indien, vous savez, l’été indien, c’est qu’on ira où tu voudras, quand tu voudras et l’on s’aimera encore lorsque l’amour sera mort et chabada bada et chabada bada… mais dans ce cas, quand l’automne est ensoleillé (même frais comme en ce moment), on peut dire que nous sommes dans un début d’été indien et qu’on ira où tu voudras quand tu voudras et que toute la vie sera pareille à ce matin, aux couleurs de l’été… et si nous sommes dans cette configuration, je me demande si ce matin, en allant... [Lire la suite]
18 septembre 2015

l'invitation au voyage

Finalement, nous avons décidé d’écourter notre séjour aux Sables. Nous devions initialement partir vendredi, faire une halte chez les parents et rentrer samedi sur Bordeaux mais nous avons avancé notre départ à jeudi car il y a des moments dans la vie où il faut savoir s’arrêter, dire stop et passer à autre chose. Cette année n’aura pas été une grande année, sauf pendant la première semaine de nos vacances quand il y avait du monde, des rires, des échanges et qu’on se serrait un peu sur la grande table de la terrasse pour tenir tous... [Lire la suite]
03 juillet 2015

météo à la carte

Dans la famille météo, je demande la douceur ensoleillée d’un climat tempéré en plein été... Pioche ! Pourtant, j’avais bien dit que j’étais contre la canicule. Et je n’ai pas fait que le dire puisque j’ai aussi voté contre. Mais encore une fois, je constate qu’on n’a pas pris ma voix en considération. Que mon avis importe si peu que la prochaine fois, je m’abstiendrai. Ou alors, je vais vraiment devenir dictateur et tous ceux qui ne m’auront pas cru avant, seront vite cuits par ma colère et mes sentences punitives. Dans la... [Lire la suite]