01 février 2018

comme un parfum du monde

Il y a un côté début de mois, aujourd’hui. Je ne sais pas à quoi c’est dû. Bien sûr, le fait qu’on soit le premier février, ça doit jouer mais n’y a-t-il que ça ? Non, je ne crois pas. Il y a quelque chose dans l’air qui fait que c’est un peu différent d’un premier février normal. Et ce n’est pas non plus une question de salaire versé sur un compte bancaire, puisque je n’ai pas encore vérifié. Ce n’est pas non plus parce que pour les vœux 2018, c’est clôturé, j’en ai encore reçu par courrier, ce midi. Non, quelque chose... [Lire la suite]

06 novembre 2015

toute la journée, qui fait non, non, non, non, non, non, non

Combien pour ce chien dans la vitrine, ouaf, ouaf, ce joli p’tit chien jaune et blanc ? Combien pour ce chien dans la vitrine, ouaf, ouaf, qui penche la tête en frétillant… Tout à l’heure, alors que je rentrais du boulot, hei hi, hei ho, j’ai été bloqué par une manifestation d’une retraitée en voiture entre la sortie du pont St Jean jusqu’à la rue de Cursol, c’est vous dire. Et si ça ne vous dit rien, pour celles et ceux qui ne connaissent pas Bordeaux, on arrive par le conservatoire, on croise l’église Ste Croix... [Lire la suite]