10 novembre 2015

cinq par jour

C’est vrai que quand je le veux, je peux être très con. Et même si je ne le veux pas, aussi, bien sûr. J’en veux pour preuve ce que je viens de faire, à l’instant, en rentrant du boulot, hei hi, hei ho. J’étais en train de parcourir un mensuel de recettes de cuisine et je me suis arrêté un instant sur une pub pour des produits sucrés et tout ce qu’il faut, sans doute, pour enrichir le surpoids de nos chers enfants grossissants. En bas de la page, il y a la formule consacrée par le politiquement correct : « bougez et mangez... [Lire la suite]