19 août 2015

ciao, Claude

Coco, Claude, a voulu prendre une part de chaque gâteau et comme il y en avait quatre, ça faisait donc quatre parts. Des petites parts, certes, mais quatre parts quand même. Et même si ça lui faisait plus que plaisir, ça n’était pas raisonnable mais comme nous étions entre amis, comme il faisait beau et que nous finissions notre déjeuner sous la toile de la terrasse, comme nous nous sentions bien, nous ne lui avons rien dit. Il allait être bien temps de faire attention quand il serait rentré chez lui, à Agen. Et puis, mourir de... [Lire la suite]