16 juillet 2018

mouais, c’est bien mais bon

Mouais, c’est bien, c’est même vachement bien mais bon, on a déjà connu à en 98. Bon, d’accord, je sais que cette année, c’est très tendance de se la jouer 20 ans après, mais vous savez quoi, quelque part, même si je suis content et même si je suis fier, quelque part, je m’en fous un peu. Parce que je ne m’y suis pas intéressé. À vrai dire, je n’ai regardé que la dernière demi-heure de la finale. C’est vous dire ! Pendant tout le reste du match, je faisais mes comptes, je faisais des projections pour si je m’arrête en janvier... [Lire la suite]

22 juillet 2016

j'en ai une toute petite

Le monsieur de la fibre est venu hier après-midi pour nous y connecter et faire le nécessaire pour qu’on soit enfin relié au monde. Moi, je pensais que chez Pamplemousse (je n’ose pas donner le vrai nom de l’entreprise mais déjà, en l’appelant pamplemousse, vous devez déjà savoir que ça a un rapport très étroit avec un autre agrume de couleur orange mais je dis ça, je ne dis rien…) et moi, pendant ce temps-là, je suis parti en ville pour y faire quelques achats afin de recevoir Christophe et Anne pour le premier dîner. Merci Picard... [Lire la suite]
10 juillet 2016

la phase finale

Aujourd’hui, c’est dimanche mais cette fois, pas de rose blanche, juste l’envie de se reposer, comme l’a fait le seigneur, au septième, alors qu’il n’avait eu de cesse de travailler, ce que j’ai fait, moi aussi, pendant toute la semaine. Non pas que je me prenne pour une divinité mais quand même, j’ai donné un sacré coup de collier, pendant plusieurs jours et là, soudain, mon corps me demande d’appuyer sur le bouton pause et d’aller voir ailleurs si j’y suis, si l’herbe est plus verte et le temps plus clément. Surtout que ce dimanche... [Lire la suite]
06 juin 2016

on s'en foot, non ?

Personnellement, oui. J’avoue que je m’en foot complètement. Autant je m’étais pris au jeu, en 1998, après avoir craint le mondial en France que là, cette année, je m’en contrefoot. Je n’attends qu’une chose, c’est que ça soit fini et qu’on passe à autre chose. Car quand ça sera la finale, normalement, je devrais avoir déménagé et ça ne sera pas de trop. Mais bon, en même temps, il ne faut pas perdre de vue qu’après l’Euro, ça va être le Tour de France. Il y a un côté gavage, avec ces événements sportifs. Je ne veux pas être médisant... [Lire la suite]