20 avril 2021

à la venue des coquecigrues

Est-ce qu’un jour, je serai capable de savoir prendre mon temps ? Je veux dire, autrement qu’en étant mort ? Parce que franchement, ça commence à bien faire, j’ai beau avoir dépassé la soixantaine, je continue de faire comme si j’avais toujours 20 ans : je cours tout le temps et je ne sais pas faire moins de deux choses à la fois. Comme si je devais toujours me dépêcher pour aller plus vite que la musique. Et comme si je savais au fond de moi que je n’aurai jamais assez d’une vie. Et en même temps, je n’ai pas envie... [Lire la suite]

08 novembre 2020

done (c’est fait)

Bon, hier soir, vers 18h, j’ai appris que ça y était, que c’était fait, que « it was done » comme on dit chez ces fucking américains. Ça y est, on a appris le résultat final de cette élection présidentielle. En même temps, il est heureux que je ne sois pas resté suspendu à ce scrutin depuis mardi car quatre jours de dépouillement, ça m’aurait semblé encore plus long. Il y a plein de moments pendant lesquels j’ai dormi, j’ai mangé, j’ai bu, j’ai fait pipi, je suis allé chez le patron, j’ai promené les chiens, j’ai fait des... [Lire la suite]
11 novembre 2018

le pipi des grands hommes

C’est avec une certaine émotion que je me suis laissé aller à regarder la commémoration du centenaire de la Grande Guerre, celle de 14-18, sur France 2, tout à l’heure. Parce que c’est bien de ne pas oublier. Parce que les jeunes générations n’ont plus de lien avec ce drame. Et bientôt, dans quelques vingt ou trente ans, ça risque d’être la même chose, pour celle de 39-45. J’ai aimé la sobriété de la mise en scène, les choix musicaux : le violoncelle sur du Bach, ce qui m’a rappelé Rostropovitch, en 1989, lors de la chute du mur... [Lire la suite]
30 juillet 2017

Clap ! Un de moins… Clap ! Un autre de moins… Clap ! Et encore un…

J’adore ça, regarder celle qui est là, sous mes yeux. Prendre mon temps pour l’observer. C’est un plaisir que j’aurais bien du mal à décrire. Tout ce que je peux dire, c’est que c’est totalement jouissif. Je me régale. À chaque fois qu’elle arrive en haut, elle retombe et inlassablement, elle recommence. Le mythe de Sisyphe, quoi. Attendez une seconde, il y en a un qui vient de me passer sous le nez. Je reviens. T’en vas pas, petite, j’en ai pour quelques secondes. Une dizaine, tout au plus. Je suis assez rapide quand il s’agit de... [Lire la suite]