25 février 2019

comme une rupture amoureuse

Ce matin, ce fut comme une claque dans la figure, une claque bien sentie et pas seulement dans l’idée. Quand il m’a annoncé ce qu’il avait à me dire, j’avoue que je m’en suis douté avant même qu’il n’aille plus loin. Dès qu’il m’a dit : « Stéphane, j’ai quelque chose à vous dire et ça ne va pas vous faire plaisir… », j’ai su de quoi il était question. Effectivement, ça ne m’a pas fait plaisir et il avait l’air sincèrement désolé même si au fond de lui, c’est un mal pour un  bien. De toute façon, il faut savoir... [Lire la suite]

07 août 2018

se tromper d’un jour en vingt ans, ce n’est vraiment pas grand-chose, si ?

Je le reconnais, je me suis trompé d’un jour en vingt ans. Dans l’absolu, ce n’est pas grand-chose mais je le vis mal. Parce que tout d’un coup, je me rends compte que ma mémoire est poreuse. En plus d’être faillible. Et que ça doit venir du fait que j’ai justement pris ces vingt ans dans la figure. Et même si je sais que quand on aime, on a toujours vingt ans, là, je ne suis pas sûr d’être dans le tout amour. Par rapport à cette erreur de date. D’un jour. Je pensais vraiment bien faire, Chouchou et là, tu vois, je me dis que... [Lire la suite]
01 mars 2018

un coup de barre ?

Et puis, monsieur, madame, mademoiselle, sachez qu’en ce moment, je suis bien fatigué, j’en ai marre, j’en ai marre, j’en ai marre… Alors, comme ça, on a un coup de barre, Stéphane ? Oui, ces derniers jours ont été un peu pénibles. Entre cette allergie suite à l’absorption d’un médicament générique qui ne m’a pas convenu ; la rupture avec l’autre, là, mon ex-non-meilleure amie ; le grand froid qui nous a enveloppés pendant quelques temps ; la fatigue de mes horaires qui, cumulée avec mon âge qui ne recule pas, ne... [Lire la suite]
25 janvier 2018

prendre un peu de plaisir, oui, mais quand et comment ?

Je ne voudrais pas avoir l’air de rabâcher mais encore une fois, à peine une journée de soleil et hop, voici la pluie qui revient faire des claquettes sur les trottoirs mais pas que. Sur la terrasse, aussi. Et là, il est pile une heure de l’après-midi, l’heure où le soleil pourrait être au mieux de sa forme, eh bien non, je suis obligé d’allumer la lampe de mon bureau pour voir où je mets les doigts sur le clavier. Et ce n’est pas parce que je ne regarde pas mes doigts pour écrire que je n’ai pas besoin de voir, si j’en ai besoin ou... [Lire la suite]
30 août 2017

ça s’organise tant bien que mal

Quand on vous dit que, passé un certain âge, tout fout le camp et que c’était mieux avant, forcément. La nostalgie, quand elle nous tient, elle nous balance dans la figure qu’elle est bien ce qu’elle a toujours été : une sournoise qui nous fait tantôt du bien, tantôt du mal. Parce que c’est toujours un peu étrange de penser à ce qu’on a vécu, à ceux qu’on a connus (et qui ne sont plus là soit parce qu’ils ont disparu, soit parce que l’éloignement a fait que…) et à tout ce temps passé qui ne se rattrape guère, qui ne se rattrape... [Lire la suite]
14 juin 2016

mieux vaut en rire qu’en pleurer comme le disaient François-Marie et Pierre-Augustin

Y a des jours où j’me dis… Qu’il vaut mieux se dépêcher de rire de tout plutôt que d’en pleurer. Ou mieux vaut en rire qu’en pleurer. Je ne sais pas pourquoi mais ces deux citations me semblent tout à fait redondantes et curieusement, si elles ne sont pas de la même personne, elles sont de la même époque. À quelques quinze ou seize ans près. Comme Jean-Yves et moi, nous sommes de la même époque, mais là, à seize ans près réellement. En ce moment, il y a de quoi se les tatouer sur la figure, sur le cœur et dans le crâne, ces... [Lire la suite]
26 novembre 2014

la main dans le sac

C'est chiant ! Mes mains ne sont jamais d'accord. Quand je dois prendre une décision, je fais un vote à mains levées et comme je n'accepte pas les abstentions, aucune n'obtient jamais la majorité. Tiens ! Rien que tout à l'heure, quand je suis allé prendre ma douche, en revenant de mon boulot, comme tous les jours, j'ai entendu la main droite rouspéter car c'est toujours la main gauche qui tient le savon à bras le corps. Alors comme je n'aime pas les entendre se chamailler, je leur ai dit qu'elles n'avaient qu'à faire un vote mais on... [Lire la suite]
Posté par sibal33 à 13:55 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , , , , ,
26 novembre 2013

la main dans le sac

C'est chiant ! Mes mains ne sont jamais d'accord. Quand je dois prendre une décision, je fais un vote à mains levées et comme je n'accepte pas les abstentions, aucune n'obtient jamais la majorité. Tiens ! Rien que tout à l'heure, quand je suis allé prendre ma douche, en revenant de mon boulot, comme tous les jours…  ah non, aujourd’hui, j’ai pris ma douche après avoir fait un peu de cardio à la salle de sports, j'ai entendu la main droite rouspéter car c'est toujours la main gauche qui tient le savon à bras le corps. Alors comme... [Lire la suite]
Posté par sibal33 à 18:19 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , ,