02 mars 2016

vivement dans cinq ans

Oh oui, alors, vivement dans cinq ans. Parce que dans cinq ans, on aura peut-être des têtes nouvelles à voir. Et des choses nouvelles à entendre. Ah oui, vivement dans cinq ans. Dans cinq ans, nous serons le 2 mars 2021. Et nous serons à un peu plus d’un an des présidentielles de 2022. Et nous entendrons déjà beaucoup parler des primaires à droite comme à gauche. Et peut-être verrons-nous émerger des hommes et des femmes politiques qui apporteront un peu de sang neuf, qui débattront avec des vraies propositions, qui défendront des... [Lire la suite]