28 octobre 2017

Affle-loupé

Il y a loin de la coupe aux lèvres, comme on dit. Et ce n’est rien de le dire, justement. J’en veux pour preuve qu’entre les publicités de chez Alain Affle… (ça se termine par « lou » mais je ne veux pas que ça fasse de la réclame en sa faveur, en plus) et la réalité, il y a un fossé que seul un tremblement de terre est capable de créer. Comment dire, chez Affle… rien ne correspond à la réalité. À la vraie vie. Quand j’y suis allé, la première fois, je suis tombé sur une monture qui me convenait et je me suis laissé faire.... [Lire la suite]

08 juillet 2015

leur préférence

Il est clair que si j’avais vécu à la cour d’un roi, j’aurais fait partie de ses favoris. Jusqu’à ce qu’il réalise que j’étais son préféré. Le préféré de tous ses favoris. Ça n’aurait eu aucun sens, sinon, d’être tous sur le même pied d’égalité. Il aurait bien fallu qu’il se rende compte que même si, par exemple, Louis XIV, prenait son pied avec la Montespan, pour ne citer qu’elle, moi, j’aurais su lui apporter autre chose. Avec moi, il aurait pris ses deux pieds à la fois. Et forcément, il y serait revenu. Et d’ailleurs, j’aurais dû... [Lire la suite]