30 juin 2018

intouchables ?

Ça fait deux fois que je suis amené à pousser le fauteuil roulant de Claude, la première fois, je l’ai fait spontanément et hier, pour la seconde, c’est le patron qui m’a demandé si je voulais bien venir car il a un problème de cruralgie et donc, pousser Claude, ce n’est pas ce qu’il y a de plus conseillé dans son état. D’ailleurs, Claude, a même très bien réagi, pour une fois car il a dit, avec une certaine lucidité : « Faut pas pousser, non plus ! » Justement, hein ? Et donc, me voilà en train de monter... [Lire la suite]

21 mai 2018

plus mou, tu meurs

Pour pouvoir partir en vacances quelques jours, il a fallu trouver quelqu’un pour accompagner Claude tous les jours et toutes les nuits. Malheureusement, il ne peut plus rester seul à cause de ses difficultés pour marcher. Et quand on est obligé de se servir d’une voiture de fonction pour se déplacer (déambulateur et/ou fauteuil roulant) et que sa chambre est en étage, mieux vaut avoir quelqu’un qui vient au cas où. Et là, nous avions trouvé la solution de faire venir son plus jeune frère, jeune sexagénaire frais émoulu. Non, plus... [Lire la suite]
15 février 2016

mais où est donc passé Valentin ?

C’est vrai, ça, il avait dit qu’il viendrait nous voir, Valentin, hier et finalement, aujourd’hui, je me rends compte qu’il n’est pas venu. J’espère qu’il ne lui est rien arrivé. On ne sait jamais. Avec les intempéries sur les routes… et avec tout ce qui se passe partout. Oh non, quand même, s’il lui était arrivé quelque chose, nous aurions été prévenus, non ? Nous sommes dans la liste des appels d’urgence. En cas de besoin. En cas de malheur. Alors que j’aimerais mieux qu’on nous appelle en cas de bonheur. En tout cas, même s’il... [Lire la suite]
13 mai 2015

festival de

J’aurais pu faire l’effort d’aller à Lourdes mais je n’en avais ni envie, ni besoin. Et encore moins l’envie de faire cet effort. Ni même d’être un bon chrétien car, dans tous les cas, je préfère qu’on dise de moi, par derrière, que je ne suis pas très catholique. Au service à encens, je préfère le service à thé. Comprenne qui pourra. En tout cas, même si je ne travaille pas demain, pour mon troisième jour férié du mois, un record pour moi, il était absolument hors de question que je fasse le déplacement jusque dans la capitale de la... [Lire la suite]
02 novembre 2014

de grue, d'héron, à petits pas, tapons

Finalement, ce mal au talon gauche, cette aponévrose, cette intrusion dans une des choses les plus intimes de mon corps, un endroit que, si je ne me trompe pas, assez peu de gens auront vu de moi. C’est vrai, ça, on n’a pas que la partie génitale, qui est très souvent cachée. Les pieds, aussi, sauf en vacances au bord de la mer et sauf quand on est dans les vestiaires d’une salle de sports. Quoiqu’il en soit, ce talon qui est devenu un énième point faible me rappelle à l’ordre. Normalement, ce sont plutôt les coureurs à pieds qui sont... [Lire la suite]
01 avril 2014

foule pas toujours sentimentale

En revenant du boulot, hei hi, hei ho, entre la pénultième et la station qui est celle de chez moi, j’ai compté 79 personnes immobiles ou marchant dans le sens ou le sens inverse du tram. Je n’ai pas compté ceux qui s’apprêtaient manifestement à croiser la route. J’en ai vu de toutes les formes, de toutes les couleurs et de tous les sexes. C’était assez amusant de constater que certains portaient encore des vêtements d’hiver et arboraient des écharpes autour de leur cou malgré la chaleur et le soleil de ce printemps bien parti. J’ai... [Lire la suite]